Accueil Elevage

IBR : vers un statut indemne pour le cheptel bovin belge

Depuis 2007, la Belgique s’est engagée activement dans la lutte contre la Rhinotrachéite Infectieuse Bovine (IBR), avec comme objectif l’obtention du statut indemne pour l’ensemble de son cheptel bovin d’ici 2027.

Temps de lecture : 2 min

Initialement sur base volontaire, le programme de lutte est devenu obligatoire pour tous les éleveurs de bovins en 2012, et avait comme objectif d’éradiquer l’IBR du cheptel bovin belge. Lorsque ce statut indemne sera atteint, la Belgique pourra commercialiser ses animaux vers d’autres États membres de l’UE ou des zones indemnes d’IBR sans garanties supplémentaires.

La loi européenne sur la santé animale (Animal Health Law), entrée en vigueur le 21 avril, stipule que les États membres disposant d’un programme de lutte approuvé peuvent conserver ce statut jusqu’au 21 avril 2027 au plus tard. Cela signifie que la Belgique doit démontrer d’ici 2027 que le virus de l’IBR ne circule plus dans son cheptel bovin.

Deux nouveaux arrêtés en préparation

Deux nouveaux arrêtés sont en préparation en vue de respecter ces échéances.

Il s’agit tout d’abord d’un projet d’arrêté royal imposant des mesures supplémentaires en vue d’acquérir ce statut indemne dans les délais impartis. Ce projet prévoit également des indemnisations pour les troupeaux qui doivent éliminer leurs animaux gE- positifs plus rapidement que prévu pour respecter le programme d’éradication.

Pour financer ces mesures, les cotisations obligatoires au Fonds sanitaire pour l’année budgétaire 2024 seront augmentées de 2 millions d’euros, avec un soutien supplémentaire de 2 millions d’euros du gouvernement fédéral pour le programme de lutte contre l’IBR.

Il s’agira ensuite d’un arrêté ministériel modifiant l’arrêté royal du 6 février 2023 relatif à la lutte contre la rhinotrachéite infectieuse bovine. Cet arrêté permettra aux troupeaux ayant le statut « infecté » ou « assaini avec vaccination » de continuer à vacciner les animaux contre l’IBR jusqu’au 1er avril 2025.

En combinaison avec d’autres mesures, cela permettra aux exploitations qui ont rencontré des difficultés d’obtention du statut indemne d’IBR, ou qui ont récemment été touchées par de nouvelles infections, de limiter les nouvelles infections et d’obtenir rapidement leur statut indemne d’IBR.

A lire aussi en Elevage

La luzerne, un fourrage qualitatif à envisager dans la rotation

Elevage Riche en protéines, résistante aux conditions sèches, très bien valorisée par le cheptel… La luzerne présente de nombreux atouts. Pour en tirer le plus grand profit, il convient néanmoins de l’implanter sur des parcelles adaptées et de la faucher au moment opportun.
Voir plus d'articles