Biocarburants: les Etats-membres s’accordent sur la flexibilité pour 2030

Dans leur position commune sur la révision de la directive Énergies renouvelables, les Etats membres de l’UE prévoient un objectif de 14% d’énergies renouvelables dans les transports d’ici 2030, dont 3% de biocarburants dits avancés.
Dans leur position commune sur la révision de la directive Énergies renouvelables, les Etats membres de l’UE prévoient un objectif de 14% d’énergies renouvelables dans les transports d’ici 2030, dont 3% de biocarburants dits avancés. - M. de N.

Les ministres de l’Energie de l’Union européenne ont trouvé une solution pour satisfaire à la fois ceux qui souhaitent réduire la part des biocarburants de première génération dans les transports et ceux qui ne veulent pas remettre en cause les investissements déjà engagés.

Dans leur position commune sur la révision de la directive Énergies renouvelables, dégagée fin décembre à Bruxelles, lesdits ministres prévoient un objectif de 14 % d’énergies renouvelables dans les transports d’ici 2030 (la Commission ne propose aucun objectif en la matière...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct