Il y a deux Monsanto!

Il y a deux Monsanto!

Aussitôt, j’interpelle Monsieur Wikipédia sur le smartphone pour savoir s’il existe un lien entre cette perle écologique et l’autre Monsanto, la multinationale abhorrée.

En fait, John Francis Queeny fonda la société chimique à Saint Louis dans le Missouri en 1901 et lui donna le nom de sa femme, Olga Mendez Monsanto, d’origine espagnole.

Le diable n’est jamais loin du bon Dieu car à Lisbonne, au Portugal, la colline aujourd’hui boisée est une contraction de « Monte Santo », la montagne sainte. Le beau...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct