Accueil Economie

Faciliter les dons pour éviter les gaspillages alimentaires

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) a présenté le 7 novembre une approche simplifiée pour faciliter les dons alimentaires, permettant aux détaillants, sans qu’ils disposent de connaissances détaillées sur les dangers spécifiques, d’être guidés dans le processus de gestion de la sécurité des aliments, depuis l’identification des dangers jusqu’aux mesures de contrôle, conformément à la réglementation en vigueur.

Temps de lecture : 1 min

Les détaillants (centres de distribution alimentaire au détail, supermarchés, restauration ou petits détaillants) « devront seulement être conscients du fait que certains allergènes ou certains dangers biologiques, chimiques ou physiques pourraient être présents et que le non-respect des activités de contrôle essentielles – telles que la séparation entre produits crus et produits cuits – pourrait représenter un risque pour les consommateurs », souligne l’Efsa.

Ce travail s’inscrit dans le cadre de la nouvelle législation européenne relative aux déchets, adoptée en mai 2018, qui appelle les États membres à prendre des mesures pour réduire le gaspillage alimentaire. En 2017, la Commission européenne avait adopté des lignes directrices pour faciliter le don de denrées alimentaires. Elle avait également publié au mois d’avril des lignes directrices visant à faciliter l’utilisation des denrées alimentaires qui ne sont plus destinées à la consommation humaine en tant qu’aliments pour animaux.

A lire aussi en Economie

Du bœuf wallon à la cantine de l’Epasc!

Conso Manger de la viande provenant directement des élevages ? C’est le pari réussi de l’école provinciale d’agronomie et des sciences de Ciney (Epasc). En effet, dorénavant les 820 élèves que compte cette école peuvent retrouver ce produit 100 % wallon dans leur cantine. Une manière de s’alimenter saine et durable qui semble avoir convaincu ces agriculteurs en herbe !
Voir plus d'articles