Du saucisson italien?

Du saucisson italien?

Mais rassurez-vous, l’escalade de cette année fut bien moins éprouvante, avec une Natacha Perat tout à fait zen en première de cordée : Libramont & Co se serait-il converti au Slow Way of Life ? À l’égal des deux derniers rendez-vous, l’accueil quatre étoiles au sein du prestigieux LEC valait à lui seul le déplacement : hôtesses charmantes, tasses de café, boissons diverses et lunch roboratif. Les organisateurs avaient mis les petits plats dans leurs grands bla-bla, selon leur habitude bien rodée, pour le plus grand confort des visiteurs, parmi lesquels de trop rares...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct