La fièvre catarrhale ovine de retour en Belgique

Bien que la disponibilité du vaccin soit aléatoire, la vaccination reste recommandée pour protéger les ruminants
Bien que la disponibilité du vaccin soit aléatoire, la vaccination reste recommandée pour protéger les ruminants

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a presque terminé le monitoring qu’elle a organisé dans le cadre de la suspicion de fièvre catarrhale ovine (FCO) de sérotype 8 dans la province de Luxembourg. Ledit monitoring fait suite à la découverte, lors de la campagne d’hiver, d’un petit nombre d’animaux infectés par la maladie dans un élevage bovin de Paliseul.

Les résultats partiels de ce monitoring ont révélé des animaux infectés supplémentaires appartenant à trois autres...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct