Empêcher la dispersion du virus influenza A de type H3 dans les exploitations avicoles du pays

En Flandre, le nombre de poules bio a augmenté  de pas moins de 16 % entre 2017 et 2018.
En Flandre, le nombre de poules bio a augmenté de pas moins de 16 % entre 2017 et 2018. - J.V.

Celui-ci décrit les mesures à prendre dans les exploitations avicoles sur l’ensemble du territoire belge afin de renforcer les mesures de biosécurité et endiguer la propagation du virus de l’influenza de type H3 qui sévit actuellement.

Ce virus, qui a été détecté dans plusieurs exploitations professionnelles de volailles, est associé à une forte hausse de la mortalité et de la morbidité. Il est faiblement pathogène pour la volaille et n’est pas pathogène pour l’Homme mais son...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct