Foule sentimentale

Foule sentimentale

Avez-vous jamais lu Michel Serres ? Je vous le conseille sans restriction ! Il est drôle, percutant, et sans aucune prétention. Il était gaucher, une particularité qui me fascine toujours chez ceux qui la possèdent. Son nom de famille constitue un palindrome, c’est-à-dire qu’il peut être lu dans les deux sens, de gauche à droite, et de droite à gauche. Lui-même analysait son époque en la lisant dans tous les sens, et vous retournait vos convictions, vos certitudes, comme des vieilles chaussettes sales bonnes à jeter au panier à linge.

À...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct