CIPC: dans l’attente d’une limite de détection temporaire

Au fil du temps, les cristaux de CIPC repassent en phase vapeur. Dans les bâtiments traités durant de nombreuses années, il risque de recontaminer les pommes de terre stockées même si elles n’ont jamais été traitées au CIPC.
Au fil du temps, les cristaux de CIPC repassent en phase vapeur. Dans les bâtiments traités durant de nombreuses années, il risque de recontaminer les pommes de terre stockées même si elles n’ont jamais été traitées au CIPC. - DJ

L’année en cours sera particulière pour les producteurs de pommes de terre et la récolte de leurs produits. Outre la suppression de certains produits pour le défanage, ils devront faire face à la problématique de conservation sans CIPC. « Tout devra être réappris de zéro », dit Thomas Dumont de Chassart de la Fiwap.

Date de fin : 30 juin 2020

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct