Accueil Economie

Agro-alimentaire: exportations et excédent commercial records pour l’UE en 2019

Les exportations de produits agro-alimentaires de l’Union européenne ont atteint un niveau record en 2019, permettant aux 27 de dégager un excédent commercial également record, selon un rapport publié vendredi par la Commission européenne.

Temps de lecture : 2 min

La valeur des exportations de produits agroalimentaires de l’UE a ainsi atteint, en 2019, 151,2 milliards d’euros, en hausse de 10% sur un an, alors que ses importations de tels produits se sont élevées à 119,3 milliards d’euros, en augmentation également mais dans une moindre mesure (+2,5%). L’excédent commercial des 27 sur ce segment a dès lors bondi de 52% pour atteindre un sommet historique de 31,9 milliards d’euros.

Les principaux marchés d’exportation pour les produits agro-alimentaires de l’UE furent en 2019 les Etats-unis (pour 24,3 milliards d’euros), la Chine (15,3 milliards), la Suisse (8,5 milliards), le Japon (7,6 milliards) et la Russie (7,2 milliards). La Chine, les USA et le Japon sont des marchés d’exportation en croissance pour l’UE, au contraire de Hong Kong, de la Libye et de l’Algérie. Dans l’autre sens, les cinq premier vendeurs de produits agroalimentaires à l’UE furent l’an dernier les USA (pour 11,8 milliards d’euros), le Brésil (11,6 milliards), l’Ukraine (7,4 milliards), la Chine (6,1 milliards) et l’Argentine (5 milliards).

L’année 2019 a vu les valeurs des exportations des 27 augmenter significativement pour ce qui concerne la viande de porc (+2,36 milliards d’euros), le blé (+1,75 milliard) ainsi que les liqueurs et spiritueux (+1,13 milliard). Les plus fortes baisses concernaient le sucre (-523 millions d’euros), l’huile d’olive (-125 millions) et les cuirs et peaux bruts (-114 millions).

(Belga)

A lire aussi en Economie

Fonds sanitaire: quand les cotisations seront-elles perçues?

Elevage Le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement prépare la campagne de perception des cotisations 2024 pour le Fonds budgétaire pour la Santé, la Qualité des animaux et des Produits animaux. En voici l’agenda et les modalités pour les différents secteurs concernés.
Voir plus d'articles