Des millions de fleurs sont détruites chaque jour aux Pays-Bas!

En raison de la pandémie, le plus grand marché aux fleurs du monde se transforme chaque jour en cimetière géant.
En raison de la pandémie, le plus grand marché aux fleurs du monde se transforme chaque jour en cimetière géant.

D’énormes tas de tulipes, roses, chrysanthèmes et autres plantes s’alignent depuis une semaine dans le plus grand marché aux fleurs du monde, obligé de se débarrasser d’une majorité de sa production face à une montagne d’invendus. Une situation inédite causée par la pandémie causant le Covid-19 qui a fait chuter la demande.

« La seule solution est de les détruire », regrette Michel van Schie, porte-parole de la coopérative Royal FloraHolland, le géant néerlandais de l’horticulture. « ...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct