Stocks de blé mondiaux en hausse sur 2019-20, record l’an prochain!

Cette augmentation des stocks européens, et des stocks mondiaux, n’est pas de très bon augure quant à l’évolution des prix.
Cette augmentation des stocks européens, et des stocks mondiaux, n’est pas de très bon augure quant à l’évolution des prix. - M. de N.

En Europe, les réserves de blé atteindraient cette année 13,35 millions de tonnes (+ 3 Mt comparé à avril), indique le rapport publié ce 12 mai par l’Usda.

De quoi mettre les prix sous pression, d’autant plus en 2020-21 avec des stocks mondiaux que le département américain de l’Agriculture évalue à 310 Mt ; il s’agirait là d’un record selon le bureau français d’analyse des marchés Agritel.

« Même si l’activité à l’exportation reste tout à fait satisfaisante, on a quand même moins de consommation, notamment dans l’alimentation animale », note cet organisme.

Cette évolution pourrait s’expliquer par la fragilité économique des éleveurs européens et des faibles cours du maïs, privilégié par rapport au blé. Cette augmentation des stocks européens, qui fait grimper les stocks mondiaux à 295 Mt pour la campagne actuelle, est également liée à une nette réévaluation à la hausse des stocks de début de campagne et à une hausse, plus légère, de la production.

Pour 2020-21, compte tenu de la sécheresse, le rapport intègre une nette baisse de la production de l’UE, à 143 Mt (-11,8 Mt sur un an).

La prévision en Russie est à l’inverse en nette hausse (+3,4 Mt sur un an), à 77 Mt.