Le cancer n’est-il que dans le pré?

Le cancer n’est-il que dans le pré?

Ainsi vient-on de me proposer de signer une pétition informatique pour interdire l’usage des pesticides : «Non au sabotage chimique de nos vies» car, aujourd’hui, nous, anonymes, citoyens ordinaires et de bonne volonté, avons le devoir d’agir par nous-même, et de faire enfin bouger les lignes. En agissant ainsi, nous pourrons éviter la catastrophe annoncée et reprendre le contrôle de nos vies, me dit-on.

Un petit film de deux minutes illustre le contenu : des images d’archives en noir et blanc montrant des viticulteurs versant allègrement...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct