Des chercheurs vont étudier l’évolution des plantes grâce aux tableaux anciens

Des chercheurs vont étudier l’évolution des plantes grâce aux tableaux anciens

«C’est vraiment incroyable de voir à quel point les artistes ont décrit la diversité de nos aliments au cours des siècles», explique le professeur Ive De Smet, du VIB-UGent Center for Plant Systems Biology. «Beaucoup de végétaux que nous consommons ont été domestiqués et améliorés à partir d’un ancêtre sauvage», constate le VIB. «Cela a souvent conduit à une apparence très différente, par exemple de plus grands fruits, pas d’épines, etc... Étant donné qu’il s’agit d’un processus historique, il est difficile de suivre le chemin entre l’ancêtre sauvage et la plante moderne. Une autre...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct