Biodiversité: l’ONU parle d’objectif manqué pour le secteur agricole

L’Organisation des Nations Unies reconnaît des progrès dans les 20 objectifs pour la biodiversité, mais «dénonce» l’augmentation de l’emploi d’engrais depuis dix ans en Europe, Amérique du Sud et Asie...
L’Organisation des Nations Unies reconnaît des progrès dans les 20 objectifs pour la biodiversité, mais «dénonce» l’augmentation de l’emploi d’engrais depuis dix ans en Europe, Amérique du Sud et Asie... - M. de N.

Dans ces accords internationaux signés en 2010 à Nagoya au Japon, l’agriculture faisait l’objet d’un objectif à part entière, visant « une gestion durable de l’ensemble des surfaces ». Un critère qui regroupe, comme le précise l’Organisation des Nations Unies, « la gestion intégrée des ravageurs, l’agriculture de conservation, les aménagements favorables à la biodiversité, les prairies, l’agroforesterie, l’irrigation raisonnée, les petites parcelles ».

Selon une étude de 2018,...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct