Grippe aviaire H5: levée du confinement obligatoire chez les particuliers

Grippe aviaire H5: levée du confinement obligatoire chez les particuliers

En novembre 2020, la présence du virus hautement pathogène H5 de la grippe aviaire avait été constatée en Belgique et dans les pays limitrophes. Diverses mesures avaient été prises afin de protéger les volailles de cette maladie à la fois très contagieuse et mortelle.

Depuis, la situation sanitaire s’est améliorée et est redevenue favorable. En effet, le dernier foyer du virus de la grippe aviaire chez les oiseaux sauvages a été notifié le 1er  mars dernier. Le dernier foyer notifié dans un élevage de volailles remonte, quant à lui, à fin janvier. Sur avis de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), le ministre de l’Agriculture, David Clarinval, a donc approuvé un plan d’assouplissement progressif des mesures, à condition bien sûr que la situation continue d’évoluer dans le bon sens.

Bientôt chez les éleveurs

Depuis le 6 avril, l’obligation pour les détenteurs particuliers de confiner leurs volailles et oiseaux est levée. Toutefois, la vigilance reste de mise : le virus circule probablement toujours en Belgique, même si le risque de contamination est suffisamment faible pour faire ce premier pas. Malgré la levée du confinement, les détenteurs particuliers sont toujours tenus de nourrir leurs animaux à l’intérieur, de manière à ne pas attirer oiseaux sauvages dans les poulaillers, volières…

À la faveur d’une prochaine étape, le confinement obligatoire des volailles par les détenteurs professionnels sera levé. Cette étape pourrait avoir lieu, au plus tôt, le 20 avril et sera à confirmer dans les semaines à venir selon l’évolution de la situation.

De son côté, l’Afsca maintient sa vigilance – le virus circule toujours dans certains pays voisins – et entretient des contacts étroits avec les autres États membres de l’UE, les autorités européennes et tout le secteur avicole belge.

Le direct

Le direct