Évolution de la matière sèche maïs fourrage: feu vert partout sauf en Ardenne…

En Condroz, Famenne, régions herbagères et jurassique le mot d’ordre est désormais à la récolte.
En Condroz, Famenne, régions herbagères et jurassique le mot d’ordre est désormais à la récolte. - T.D.

En Condroz, Famenne, régions herbagères et jurassique, le stade optimal de récolte est atteint partout pour les variétés précoces. La gamme des variétés plus tardives suit de très près et se situe actuellement entre 28 % et 32 % de matière sèche. Le stade optimum est donc en vue et va être atteint dans les prochains jours.

Les récoltes sont en cours et sont plus ou moins avancées selon les régions. Vu l’état des maturités et la période de la saison à laquelle on se trouve déjà, le mot d’ordre est désormais à la récolte pour toutes ces régions. L’idéal est de terminer avant la fin du mois d’octobre.

En Ardenne, encore un peu de patience mais au maximum jusque fin octobre

En Ardenne, la progression est plus faible, de l’ordre de 1 à 2 % de matière sèche pour les 7 derniers jours. Les maturités se situent désormais entre 24 % et 28 % de matière sèche en moyenne.

L’idéal serait d’atteindre 30 % de matière sèche. Les parcelles les plus avancées vont certainement y parvenir prochainement. Le risque de gel est toujours à surveiller et aidera parfois à atteindre artificiellement les 30 % de MS pour certaines parcelles. D’autres très tardives se situent toujours entre 20 et 23 % de MS, celles-là n’atteindront jamais le seuil minimal. Comme partout ailleurs, les récoltes sont toutefois à prévoir au maximum pour la toute fin octobre.

D’après Le Centre Pilote Maïs

Le direct

Le direct