Un cas de grippe aviaire identifié, sans danger pour les pro!

Cette fois-ci, le confinement n’est pas de mise.
Cette fois-ci, le confinement n’est pas de mise.

Étant donné que le virus a été constaté chez des volailles d’un éleveur amateur et que, malgré ce cas, le contexte actuel présente nettement moins de risque que ceux qui prévalaient lors des précédentes contaminations, l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) prend des mesures supplémentaires mais uniquement au niveau de la commune de Wellin. Sont plus spécifiquement concernées, les localités de Halma, Wellin et Chanly qui sont désignées comme zone tampon temporaire.

Dans cette zone tampon, les déplacements de volailles, autres oiseaux captifs et œufs à couver sont interdits. Chaque détenteur d’oiseaux et de volailles de cette zone doit envoyer endéans les 48 h au bourgmestre un inventaire qui reprend, par espèce, le nombre d’animaux présents. Tous les oiseaux captifs et les volailles doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur. Cette zone sera maintenue au moins trois semaines.

Dans le reste du pays

Aucune mesure supplémentaire n’est prise dans le reste du pays. Les mesures de prévention qui sont d’application toute l’année suffisent pour couvrir le risque, légèrement augmenté, mais n’atteignant pas celui qui avait conduit notamment aux mesures de confinement que les éleveurs ont connu ces derniers mois.

Ces mesures de prévention permanentes concernent entre autres des conditions pour les marchés publics et autres rassemblements d’oiseaux et de volailles. Elles imposent aussi aux détenteurs professionnels de toute la Belgique de nourrir et abreuver leurs volailles à l’intérieur en tous temps. Les détenteurs amateurs doivent faire de même dans des zones où les oiseaux sauvages sont nombreux Ces zones sont consultables sur le site internet de l’Agence (www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/zonesnaturelles/).

L’Afsca demande à chaque détenteur d’oiseaux d’être vigilant et de faire appel à un vétérinaire si ses volatiles sont malades ou meurent soudainement. Plus d’informations sur la grippe aviaire sont disponibles sur le site www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/.

Le direct

Le direct