Évolution de la matière sèche du maïs fourrage: il est temps de planifier toutes les récoltes!

En Ardenne, même si le stade optimum de récolte n’est pas atteint pour la plupart  des parcelles, il est recommandé de planifier les récoltes dans les prochains jours.
En Ardenne, même si le stade optimum de récolte n’est pas atteint pour la plupart des parcelles, il est recommandé de planifier les récoltes dans les prochains jours.

En Condroz, Famenne, régions herbagères et jurassique, les récoltes ont bien progressé la semaine dernière et vont se poursuivre de manière soutenue toute cette semaine grâce aux conditions climatiques globalement sèches attendues durant la prochaine période. Le but est maintenant de terminer au plus tôt vu les dates auxquelles nous nous trouvons déjà et la portance des sols qui se dégrade suite à l’accumulation des pluies.

Ne plus tarder en Ardenne

En Ardenne, les maturités se situent désormais entre 26 % et 30 % de matière sèche en moyenne, certaines parcelles plus tardives n’atteignent toujours pas ces valeurs. Mis à part les situations les plus avancées, le stade optimum n’est donc pas atteint pour la plupart des parcelles. Toutefois, il est désormais recommandé de planifier toutes les récoltes pour les mêmes raisons que celles évoquées plus haut. Enfin, des parcelles gelées ont bien été observées. Pour rappel, celles-ci doivent être récoltées au maximum dans les 4 à 5 jours après le gel des plantes.

Vu l’état d’avancement des récoltes, ce communiqué clôture les avertissements 2021 en maïs ensilage. À cette occasion, le Centre Pilote Maïs remercie ses centres partenaires et plus particulièrement les différentes personnes responsables des prélèvements de maïs, ainsi que les équipes techniques qui les assistent.

D’après le Centre Pilote Maïs,

le 25 octobre

Le direct

Le direct