Grippe aviaire: trois nouvelles contaminations

Grippe aviaire: trois nouvelles contaminations

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) demande encore une fois à toute personne qui a récemment acheté des volailles sur un marché d’être vigilante et de faire appel à un vétérinaire si ses volatiles sont malades ou meurent soudainement.

La zone tampon temporaire de Wellin qui avait été mise en place il y a trois semaines (lire notre édition du 9 juin) suite à la découverte du virus H5N8, a quant à elle été levée. Les mesures spécifiques liées à cette zone n’y sont donc plus d’application.

Des zones tampons temporaires d’un rayon de 3 km ont été délimitées autour de ces trois nouveaux cas à Tournai, Courcelles et Wangenies. Dans ces zones, les déplacements de volailles, autres oiseaux captifs et œufs à couver sont interdits. Tous les oiseaux captifs et les volailles doivent être nourris et abreuvés à l’intérieur. Ces zones seront maintenues au moins trois semaines.

Dans le reste du pays, aucune nouvelle mesure n’est imposée. Comme décidé il y a quelques semaines (lire notre édition du 16 juin), la vente d’oiseaux et de volailles sur les marchés publics, de même que les autres rassemblements (expositions, concours, ventes…) de volailles restent interdits.

Une mortalité anormale chez les oiseaux sauvages peut toujours être notifiée via le numéro d’appel gratuit 0800/99.777.

Le direct

Le direct