Surfaces d’intérêt écologique « fixatrices d’azote »

Les plantes utilisables dans le cadre de cette SIE sont le lupin (Lupinus spp.), la fèverole (Vicia faba), le pois protéagineux (Pisum spp.), la luzerne (Medicago sativa), le soja (Glycine maxima), les trèfles (Trifolium spp.), la luzerne lupuline (Medicago lupulina), le lotier corniculé (Lotus corniculatis), le sainfoin (Onobrychis sativa), les vesces (Vicia sp.).

Autre modification légale survenue en 2018, l’autorisation de mélanger les plantes fixatrices d’azote avec d’autres plantes comme les graminées pour autant que ces dernières restent minoritaires. Aujourd’hui, un mélange luzerne (70 %) + dactyle (30 %) est donc autorisé en SIE.

Point de vue fertilisation, les engrais minéraux sont interdits à l’exception de la fumure de fond P-K (engrais binaires) et des amendements calcaires. Les engrais organiques sont autorisés moyennant le respect du Programme de gestion durable de l’azote (PGDA) définissant des dates d’épandage, des doses maximales à épandre… Par exemple, un mélange luzerne-graminée peut recevoir des engrais de ferme mais pas une luzerne en pure.

Lorsque le mélange contient des trèfles, de la luzerne, du lotier, du sainfoin, de la luzerne lupuline ou des vesces, une zone refuge non fauchée de 10 % doit être laissée à chaque coupe jusqu’au 1er octobre ; date après laquelle l’ensemble de la parcelle pourra être récolté. Cette zone peut être déplacée à chaque coupe.

L’agriculteur qui déciderait de mettre en place une telle SIE doit impérativement noter la date de semis et la/les date(s) de récoltes dans un registre (carnet de champs, fiche culture…).

L’utilisation de produits phytopharmaceutiques est interdite en cours de culture. Par contre, lorsque cette SIE n’est pas encore déclarée à la PAC comme tel, des produits phytopharmaceutiques peuvent être utilisés notamment pour le désherbage des jeunes semis (année n-1).

L’exemple (figure) ci-contre présente une mise en situation pratique d’un semis de SIE « culture fixatrice d’azote » composé de luzerne et de graminées. Le semis a lieu en année 0 lorsque la parcelle n’est pas encore déclarée en SIE. Un désherbage en cours de levée est donc possible (contre les rumex par exemple).

Le direct

Le direct