Accueil Céréales

La récolte de céréales en Ukraine va chuter de 40% en 2022

La récolte de céréales en Ukraine, un des principaux producteurs mondiaux, va chuter d’environ 40 % cette année par rapport à 2021 en raison de l’invasion russe, selon les estimations de l’Association céréalière nationale.

Temps de lecture : 2 min

Après 106 millions de tonnes récoltées en 2021, un record historique, « cette année, il est pronostiqué que la récolte sera à hauteur de 64-65 millions de tonnes », a en effet expliqué à l’Afp le directeur de cette association, Serguiï Ivachtchenko. « La principale raison, c’est la guerre », qui a entraîné la réduction de la surface cultivée et la baisse du rendement, a-t-il ajouté.

Déclenchée fin février dans l’est, le sud et le nord de l’Ukraine, l’invasion russe a chamboulé l’industrie agricole de ce pays au moment où, réputé pour ses terres noires très fertiles, il était le quatrième exportateur mondial de maïs et en passe de devenir le troisième exportateur de blé.

L’offensive militaire a d’abord suscité une pénurie de carburant « entravant la campagne de semis », a souligné M. Ivachtchenko. Le blocus de ports maritimes ukrainiens par l’armée russe a par ailleurs empêché pendant des mois les exportations de céréales, or les recettes qui en sont tirées servent à financer la campagne de semis, a-t-il ajouté.

« L’occupation d’une partie des régions, les hostilités dans les champs, les destructions d’infrastructures » ont réduit d’« environ un quart » la surface totale des champs cultivés par les producteurs de céréales par rapport à l’année précédente, a fait valoir le responsable.

« D’habitude, on semait sur environ 25 millions d’hectares. Cette année, on a pu récolter sur 18 à 19 millions d’hectares » seulement, a-t-il déploré, notant également « une baisse » du rendement, de nombreux agriculteurs ne pouvant plus se permettre de recourir aux engrais.

À ce jour, l’Ukraine a récolté 46,6 millions de tonnes de céréales dans 90 % des champs en exploitation, a relevé vendredi le ministère de la Politique agraire. Cependant, 30 % du maïs doivent encore être récoltés, a noté M. Ivachtchenko.

Les exportations de céréales et d’autres produits agricoles à partir des ports ukrainiens ont pu reprendre en août, après la signature d’un accord humanitaire international signé sous l’égide des États-Unis et de la Turquie qui a failli échouer à l’automne.

Au total, 580 navires transportant 15 millions de tonnes de céréales ont quitté depuis les ports ukrainiens à destination de pays asiatiques, africains et européens, selon le ministère de la Politique agraire.

A lire aussi en Céréales

La Fao revoit à la baisse ses prévisions relatives à la production mondiale de céréales

Céréales Dans le dernier Bulletin sur l’offre et la demande de céréales, publié le 2 décembre, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a, une nouvelle fois, revu à la baisse ses prévisions concernant la production mondiale de céréales en 2022, qui sont à présent de 2.756 millions de tonnes, soit une baisse de 2 % par rapport à 2021.
Voir plus d'articles