Accueil Economie

Le Salon de l’Installation en Agriculture a attiré plus de 200 personnes

La première édition du Salon de l’Installation en Agriculture a attiré quelque 200 personnes mardi à La Bruyère, en province de Namur, s’est réjoui en fin de journée son organisateur, la Fédération Unie de Groupements d’Éleveurs et d’Agriculteurs (Fugea).

Temps de lecture : 2 min

Durant toute la journée, les participants - qu’ils soient issus ou non du milieu agricole - ont pu trouver en un même lieu tous les acteurs nécessaires à une éventuelle installation. Démarches, aides, statuts, financement... le salon se voulait un condensé de tout ce qu’il faut pour pouvoir s’établir à son compte dans le milieu agricole. Y étaient notamment présents le Service public de Wallonie, les cellules agricoles de banques, des experts en comptabilité et en gestion, la Fédération des Notaires, l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire ou encore l’association Natagriwal, spécialisée dans le conseil aux agriculteurs.

«Cette première a été une véritable réussite», a souligné Marie Goffart, chargée de mission «installation» à la Fugea. «Le nombre de participants a dépassé nos attentes. Tous les âges étaient représentés, avec une majorité de moins de 35 ans, ce qui était notre objectif. Beaucoup d’échanges ont eu lieu et les ateliers organisés par nos partenaires ont rencontré un franc succès. C’est de bon augure pour l’avenir de l’agriculture wallonne.»

Pour l’heure, à peine 12% des exploitations et 13% de la surface agricole wallonne sont dans les mains d’agriculteurs de moins de 40 ans installés en personne physique, rappelle la Fugea. Par ailleurs, les agriculteurs de moins de 35 ans représentent moins de 5% de la population agricole en Wallonie.

(Belga)

A lire aussi en Economie

«Je suis camembert»

Economie Le 23 novembre dernier, les eurodéputés ont été amenés à se prononcer sur révision de la réglementation relative aux emballages et déchets d’emballages.
Voir plus d'articles