Le chou de Bruxelles trouve sa place entre le circuit court… et l’industrie

Les égreneuses mécaniques permettent de récolter les tiges encore feuillées et de parer approximativement les pommes.
Les égreneuses mécaniques permettent de récolter les tiges encore feuillées et de parer approximativement les pommes. - F.

Le chou de Bruxelles a sa place dans les fermes diversifiées pour la vente en circuits courts. A côté de cela, la mécanisation poussée de la récolte a permis la culture à destination industrielle sur de grandes étendues. Ce légume d’automne-hiver traditionnel est consommé de nos jours durant de nombreux mois par an. La tendance s’oriente vers des choux de petits calibres.

Les variétés anciennes ne sont presque plus cultivées, elles sont remplacées par des hybrides. La couleur habituelle est verte,...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct