Accueil Volailles

L’Afsca confirme un cas de paramyxovirose chez un colombophile à Flémalle

Un foyer de paramyxovirose est apparu chez un colombophile à Flémalle, dans la province de Liège, confirme mardi l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

Temps de lecture : 1 min

Le terme « paramyxo » indique qu’il s’agit de la forme la moins aiguë de la maladie de Newcastle (ND) auprès des pigeons, indique l’Afsca. La maladie étant reprise comme « à déclaration obligatoire », les autorités communales de Flémalle ont pris toutes les mesures nécessaires : une zone de protection de 500m a été installée, au sein de laquelle tout rassemblement est interdit et où toutes les volailles et pigeons doivent être vaccinés. Des mesures qui se maintiendront pendant au moins 21 jours, précise l’Afsca.

La maladie de Newcastle est une maladie virale très contagieuse, à laquelle presque toutes les espèces avicoles (sauvages et domestiques) sont sensibles. La vaccination des volailles contre cette maladie est donc légalement obligatoire pour tout éleveur professionnel et pour toute volaille ou pigeon participant à un événement (concours, exposition, marché…). Elle est vivement recommandée pour les volailles chez les hobbyistes, rappelle l’Afsca.

L’homme n’est pas sensible à la maladie. La consommation d’œufs, de viande de volaille et de produits d’origine avicole ne présente pas de risque. Il n’y a donc aucun danger pour la santé publique.

A lire aussi en Volailles

L’abattage de porcs chute en Belgique, tandis que les bovins se maintiennent

Animaux En 2023, les abattoirs belges n’ont pas pu maintenir leur production au niveau de l’année précédente. C’est surtout la branche porcine qui a souffert, alors que du côté des viandes bovines la situation se stabilise. On fait le point après des années difficiles dues à la crise Covid-19 et la baisse de la demande étrangère (chinoise, notamment).
Voir plus d'articles