Accueil Voix de la terre

Bien «cher» Vétérinaire

Agricultrice et éleveur de BBB, qu’elle ne fut pas ma surprise lors de l’ouverture de ma première facture frais vétérinaire de l’année 2017 :

Temps de lecture : 1 min

– Forfait DAF 2016 : 25 euros;

– Suivi troupeau + attestation BPV (bonnes pratiques vétérinaires) : 25 euros;

– Césarienne de 114 à 116 euros;

– Visite de 27,50 à 30 euros.

Super ! Sur quoi donc se basent nos vétérinaires pour augmenter les prix presque chaque année ? Rien ! Pas de barème, pas d’organisme qui fixe les prix. Vu la crise qu’il subit, le secteur agricole n’a pas besoin de cette augmentation supplémentaire des coûts de production.

Si les charges administratives des vétérinaires ne cessent de croître, que dire des nôtres et nous ne pouvons les facturer à personne !

Changer de vétérinaire d’exploitation relève du parcours de combattant.

À titre comparatif dans les années ‘80 :

– Une césarienne coûtait plus ou moins 35 euros ;

– 1 litre de lait : plus ou moins 40 cents ;

– 1 bonne BBB : plus ou moins 1.500 euros.

Dommage que nos prix n’aient pas suivi la même augmentation que ceux des vétérinaires.

La Fermière

A lire aussi en Voix de la terre

Col(è)ruyt

Voix de la terre Selon Coméos, la grande distribution ne s’octroierait qu’une marge bénéficiaire insignifiante !
Voir plus d'articles