Dossier

Gagner en efficacité et productivité? Le smart farming vous y aide au quotidien

N.H.

Cultures

Augmenter la productivité de son matériel ? Accroître les rendements des cultures tout en réduisant l’utilisation des intrants ? Diminuer l’empreinte environnementale de ses activités ? Nul doute que chaque agriculteur ou entrepreneur répond par l’affirmative à ces questions et veille quotidiennement à leur pleine réalisation. Il est toutefois difficile d’obtenir des données fiables sur lesquelles se baser pour prendre les meilleures décisions pour la conduite des futures cultures de façon objective et précise sans outils spécifiques. Le smart farming est sans conteste la solution à cette problématique. Rencontre avec deux spécialistes de la question, travaillant chez Cofabel, importateur John Deere en Belgique.

Belcam a notamment pour objectif de guider les agriculteurs  lors de l’apport du troisième fractionnement azoté en froment.

Belcam: raisonner les apports azotés grâce aux satellites européens

J.V.

Equipements

Après cinq années de travail, la plateforme Belcam est aujourd’hui accessible aux agriculteurs. Elle leur permet de suivre l’ensemble de leurs parcelles, grâce au réseau de satellites déployés par l’Europe ces dernières années. Différents indicateurs les aident également à raisonner leurs apports azotés, une nécessité aussi bien sur le plan environnemental qu’économique.

Ce dispositif de sélection automatique de buses offre 15 combinaisons possibles  grâce au recours à 4 buses.

Le pulvérisateur, un concentré de technologies au service d’un travail précis, efficace et sûr

N.H.

Equipements

Les pulvérisateurs ont connu, en l’espace de quelques années, de multiples avancées visant à les rendre plus précis, plus respectueux de l’environnement et plus sûrs pour l’utilisateur. On a ainsi vu apparaître le guidage GPS, la sélection automatique de buses, les buses à pulsation, la pulvérisation ciblée, la compensation de variation des vitesses… Ces fonctionnalités, seules ou en combinaison, concourent aussi à accroître la productivité de ces engins. Et d’autres devraient encore voir le jour, vu la pression croissante pesant sur les travaux de pulvérisation.

« Les robots ne nous ont pas éloignés de notre troupeau. Bien au contraire, car nous le suivons mieux et plus précisément.  Nous avons de meilleurs contacts avec nos vaches », insistent Christophe Durant et Cindy Rabaey.

«Avec les robots, nous avons gagné en confort de vie… et nos animaux aussi!»

J.V.

Bovins

À la reprise de l’exploitation familiale en 1999, Cindy Rabaey et Christophe Durant n’imaginaient pas que des robots les accompagneraient un jour dans leur travail quotidien. Aujourd’hui, leur étable est pourtant équipée de deux robots de traite et d’un robot d’alimentation. Avec de nombreux avantages, tant pour le couple d’éleveurs que pour leur troupeau.

En vertu du règlement européen 167/2013, les tracteurs doivent  satisfaire à de nombreux nouveaux points afin d’assurer la sécurité  du chauffeur et des usagers de la route.

Des tracteurs encore plus sûrs grâce à la «Tractor Mother Regulation»

J.V. et TD

Equipements

Depuis le 1er janvier de cette année, tout constructeur qui souhaite mettre un tracteur sur le marché européen doit se conformer au nouveau règlement UE 167/2013, mieux connu sous le nom de « Tractor Mother Regulation ». Celui-ci se veut plus strict que les textes précédemment en vigueur, afin de garantir un maximum de sécurité aux usagers.

Rumexperts: l’expertise de la donnée, une réponse sur-mesure aux problèmes d’éleveurs

Smart farming

Expertiser la donnée d’élevage des grands et petits ruminants pour permettre à l’éleveur d’optimiser ses paramètres d’élevage et ainsi gagner en rentabilité, c’est la mission que se donne RumeXperts, un projet First Spin Off de l’Université de Liège. Anne-Sophie Rao, vétérinaire, a mis sa thèse entre parenthèses pour lancer la future start-up sur les rails.

« Que ce soit sur mes parcelles ou pour le compte de tiers, les sols sont soignés avec la même attention, du semis à la récolte. N’oublions pas qu’ils constituent le premier capital de nos exploitations », insiste Yves Henry.

Puiser le meilleur de la technologie, sans négliger le savoir-faire du fermier!

J.V.

Equipements

Au cœur de la Hesbaye liégeoise, Yves Henry est un adepte des nouvelles technologies. Autoguidage, gps, télégonflage, drone… sont entrés dans sa vie par passion, mais aussi en vue d’accroître la qualité des prestations d’Isaply Services, son entreprise de travaux agricoles et de terrassement. L’homme conserve toutefois un œil critique sur ces outils qui le guident au quotidien mais ne remplacent ni l’expérience, ni le savoir-faire du fermier.