Interpom Primeurs 2018: Échanger et trouver des réponses aux défis d’aujourd’hui et demain!

Interpom Primeurs est un lieu unique pour échanger entre les différents maillons de la chaîne et trouver des réponses aux défis d'aujourd'hui et de demain.
Interpom Primeurs est un lieu unique pour échanger entre les différents maillons de la chaîne et trouver des réponses aux défis d'aujourd'hui et de demain. - Interpom-primeurs

Cette 19e édition d’Interpom Primeurs s’annonce comme l’une des plus spéciales jamais réalisées. La saison 2018-2019 se trouve déjà dans les annales de la filière en raison des conditions climatiques extrêmes qui l’ont marquée et qui jouent un rôle crucial dans l’agriculture et l’horticulture en général et la culture de la pomme de terre en particulier.

Le salon affiche complet

Les dernières éditions du salon se sont caractérisées par une forte croissance et une forte internationalisation. Cette année encore, chaque m² du complexe d’exposition de Kortrijk Xpo sera utilisé. À plusieurs mois de son ouverture, le salon était déjà complet, en ce compris les 500 m² supplémentaires qui ont été ajoutés par rapport à l’édition précédente.

L’événement comptera 320 exposants et présentera une gamme exhaustive et spécialisée de produits, machines et services destinés à l’ensemble de la chaîne : producteurs, entrepreneurs, transformateurs, emballeurs, acheteurs et négociants de pommes de terre et de légumes frais et transformés venant de toute l’Europe et, de plus en plus, d’autres continents.

L’édition précédente s’est clôturée sur 19.938 visiteurs (+2 %) en provenance de 49 pays du monde entier et a reçu un score de recommandation de pas moins de 8,5/10. L’organisation s’attend à dépasser ces chiffres cette année encore et espère accueillir 20.000 visiteurs venant de 50 pays.

Récolte 2018 :« du jamais vu »

Plus que jamais, il devient évident que les conditions climatiques jouent un rôle crucial dans le secteur agricole et horticole en général et dans la culture de la pomme de terre en particulier. La sécheresse exceptionnelle et, plus encore, la double vague de chaleur qui a caractérisé les mois d’été 2018 ont eu un impact considérable sur les rendements des pommes de terre dans la principale région européenne les cultivant. Les problèmes se sont déjà manifestés lors de la récolte des pommes de terre hâtives et l’espoir que, comme en 2017, des mois d’août et de septembre pluvieux apporteraient une solution pour la récolte de stockage s’est rapidement envolé.

Les conséquences sont particulièrement importantes : de nombreuses parcelles non arrosées présentaient souvent des rendements beaucoup trop faibles tandis que les tubercules récoltés sont généralement beaucoup plus petits que la normale. Les médias ont parlé de « frites plus courtes », et tant les producteurs que le commerce et la transformation se sont retrouvés dans une situation totalement inattendue et sans précédent. Si l’on se réfère souvent à l’été 1976, il faut bien reconnaître que le secteur de la pomme de terre en Europe occidentale n’était pas alors ce qu’il est aujourd’hui.

Située au cœur de cette importante région de culture, la Belgique semble avoir été la plus touchée, même s’il existe de profondes divergences entre les différentes régions et variétés. Bref, c’est « du jamais vu » ! Maintenant que nous constatons que la récolte de pommes de terre au Canada est entravée par des chutes de neige exceptionnellement précoces, les derniers sceptiques devront progressivement admettre la réalité d’un « changement climatique ».

Échanges et collaboration

En ces temps de crise, la communication et le dialogue sont extrêmement importants. Dans ce sens, Interpom Primeurs est un lieu unique pour échanger entre les différents maillons de la chaîne et trouver des réponses aux défis d’aujourd’hui et de demain. L’évolution des conditions dans l’agriculture incite également les exposants à mettre sur le marché de nombreuses innovations technologiques afin de répartir les risques et de trouver des solutions.

En outre, les projets de collaboration pour un avenir durable du secteur au sein de la chaîne belge se concrétiseront sous peu par la création de l’Association belge du secteur de la pomme de terre. Cet organe consultatif de la filière pomme de terre contrôlera tant la recherche et le développement que les relations contractuelles au sein de la chaîne.

Pouvez-vous imaginer un monde sans pommes de terre ?

Au vu des défis futurs que sont le changement climatique, la sécurité alimentaire et le développement, nous devons réfléchir à la question : « Pouvez-vous imaginer un monde sans pommes de terre ? ». C’est le thème central de cette édition. Cette campagne mondiale du CIP à Lima (Pérou) (International Potato Center) démarrera le mardi 27 septembre à 10h30 dans le hall 6 d’Interpom Primeurs et vise à renforcer la conscience mondiale de l’importance de la pomme de terre pour l’humanité. Les visiteurs et les participants auront l’occasion de participer à cette campagne en tant qu’opérateurs dans la chaîne de la pomme de terre.

Coup d’envoi de la nouvelle saison

Depuis son siège à Kortrijk (Xpo), le salon se déroulera dans un marché de la pomme de terre et des légumes dynamique et en pleine croissance. Même si le marché actuel et le déroulement de cette saison seront certainement discutés dans et autour des stands, Interpom Primeurs est traditionnellement surtout le moment où la nouvelle saison est lancée, où se nouent et se renforcent les contacts entre collègues et fournisseurs belges et étrangers, et où s’échangent de précieuses informations.

Walk in seminars: collaborer à un avenir innovant et durable

Des conférenciers belges et étrangers partageront leurs connaissances, leurs expériences et leur vision sur les thèmes de l’innovation dans la chaîne de la pomme de terre au cours de courtes présentations de 20 minutes. Les visiteurs pourront y assister gratuitement sans pré-inscription dans le hall 6. Un endroit idéal pour se faire une idée de l’avenir grâce à des experts du secteur. Les thèmes suivants seront abordés sous la houlette d’un modérateur, Monsieur Jacques Van Outryve, Ambassadeur Trias & journaliste agricole :

Inhibiteurs de germination alternatifs pour CIPC (25/11 en néerlandais à 11h00 et en français à 14h00) par Kürt Demeulemeester, PCA / INAGRO ;

Vers une approche raisonnée et fondée sur la connaissance d’Alternaria Spp. dans la culture de la pomme de terre (25/11 en néerlandais à11h30 et en français à 14h30) par Pieter Vanhaverbeke et Kurt Cornelissen, PCA ;

Qualité des plants (25/11 en néerlandais à 12h00 et en français à 15h30) par Johan Van Vaerenbergh, ILVO (25/11 à 12h00) ;

Comment aborder la sécheresse (25/11 à 16h30 en néerlandais) par Bart Debussche, conseiller sectoriel – Vlaamse Overheid, Departement Landbouw en Visserij ;

L’influence du type d’huile/graisse sur la composition en acides gras des frites consommées (26/11 à 11h00 en anglais et le 27/11 à 15h30 en néerlandais) par le Prof. dr. ir. Bruno De Meulenaer – Department of Food Technology, Safety and Health Faculty of Bioscience Engineering – Universiteit Gent ;

Le Brexit et son impact sur le commerce de la pomme de terre (26/11 à 11h30 en anglais) par Cedric Porter – Editor World Potato Markets & Brexit food & Farming ;

WatchitGrow, digitalisation au profit de l’ensemble du secteur de la pomme de terre (26/11 à 12h00 en anglais et 15h30 en néerlandais) par Jürgen Decloedt, Business Development Manager – VITO ;

Smart Farming dans la culture de la pomme de terre : traitement d’images hyperspectrales à partir d’un drone (26/11 à 14h00 en anglais et 27/11 à 14h30 en néerlandais) par Ruben Van De Vijver, chercheur – ILVO ;

Importation & exportation mondiale de produits belges à base de pommes de terre (26/11 à 14h30 en anglais) par Cedric Porter – Editor World Potato Markets & Brexit food & Farming ;

La technique CRIPR (26/11 à 16h30 en néerlandais) par René Custers, VIB ;

Lancement de la campagne mondiale « Can you imagine a world without potatoes ? » (27/11 à 10h30 en anglais) par les représentants du CIP (International Potato Center) Lima Pérou & du World Potato Congress

De la pomme de terre au chuño, une histoire savoureuse à haute altitude, avec Trias & Partners (en 27/11 à 14h00 en néerlandais) par Jacques van Outryve, Ambassadeur Trias & journaliste agricole.

La rubrique « programme » de www.interpom-primeurs.be vous fournit des informations détaillées sur le contenu des différentes présentations.

Enregistrement et tickets

Comme pour de nombreux autres salons professionnels, les visiteurs d’Interpom/Primeurs doivent se pré-inscrire en ligne sur le site www.interpom-primeurs.be afin d’y acheter leur billet d’entrée. Les détenteurs d’une carte gratuite ou d’une carte de réduction devront, eux aussi, s’inscrire au préalable au moyen du code mentionné sur leur invitation.

Le visiteur ne recevra son e-ticket avec code à barres qu’une fois inscrit (et son paiement effectué si d’application). Ce document avec code à barres, qui est le seul billet d’entrée valable, sera scanné à l’entrée du salon.

Le tarif d’un billet en ligne avec pré-enregistrement et sans carte d’invitation est de 10 euros ou 5 euros pour les visiteurs en possession d’une carte (code) de réduction.

Il est également possible d’acheter son ticket à la caisse sans pré-enregistrement mais au prix de 15 euros ou 10 euros avec une carte de réduction.

Pour les visiteurs disposant d’une carte gratuite offerte par un exposant, celle-ci n’est valable que si elle est préenregistrée en ligne en utilisant le code mentionné sur l’invitation. Le ticket électronique avec code à barres reçu par la suite par courriel fait office d’entrée.

L’accès est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et aucune pré-inscription n’est requise.

En pratique

Le salon aura lieu du dimanche 25 au mardi 27 novembre, de 9h30 à 18h00 au Kortrijk Xpo, Doorniksesteenweg 216, 8500 Kortrijk. Kortrijk Xpo est accessible via l’autoroute E17 Antwerpen-Gent-Kortrijk (Anvers-Gand-Courtrai), sortie n°2 Kortrijk-Zuid « Expo ». Les parkings recommandés sont P2, P6 et P7. Le prix d’un billet de stationnement est de 4 euros/jour.Le stationnement en rue est aussi payant les dimanches et jours fériés autour de Kortrijk Xpo. Vous payez même un tarif plus élevé pour cela que sur les parkings de Kortrijk Xpo.

L’entrée se fait via Xpo Zuid et Xpo Noord.