Le Belge a mangé un peu moins de poisson en 2018

Le Belge a mangé un peu moins de poisson en 2018

Si les ménages belges ont dépensé 2% de leur budget en plus en poisson, le volume total acheté a, lui, baissé de 5%, pointe l’étude, menée auprès de 5.000 ménages. Le Flamand est le plus gros mangeur de poisson du pays, avec en moyenne 2 kg achetés de plus qu’un Wallon et 0,3 kg de plus qu’un Bruxellois. Le poisson frais était 2% plus cher en 2018 par rapport à l’année précédente, bien que le volume moyen acheté par personne (1,5 kg) reste stable. Les supermarchés sont les plus grands distributeurs (41% de parts de marché) mais les poissonneries regagnent du terrain et passent de 9 à 11%...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct