Achat des produits phytosanitaires: pensez à vérifier les zones tampons «étiquettes»

Au-delà des mesures de protection des eaux de surface, des dispositions existent également pour protéger des «organismes non ciblés», qu’il s’agisse d’espèces végétales ou d’insectes.
Au-delà des mesures de protection des eaux de surface, des dispositions existent également pour protéger des «organismes non ciblés», qu’il s’agisse d’espèces végétales ou d’insectes.

Bien choisir ses produits, c’est aussi tenir compte des obligations en matière de zones tampons et de réduction de la dérive. Il est donc important, lors de vos achats, de prêter attention aux restrictions d’utilisation et de comparer les alternatives de produits entre-elles. La vérification de chaque étiquette, pour chaque culture, peut cependant s’avérer fastidieuse. De plus, la superposition des règles relatives aux zones tampons « étiquette » et « minimales », rend le sujet particulièrement complexe....

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct