Jean-Pierre Ruelle, photographe: «La Foire de Libramont? Une histoire de rencontres humaines!»

De gauche à droite: Jean-Pierre Ruelle, Natacha Perat et Jean-Claude Louis, lors de la  présentation du livre «Cheval de travail – Trait contemporain», à Libramont.
De gauche à droite: Jean-Pierre Ruelle, Natacha Perat et Jean-Claude Louis, lors de la présentation du livre «Cheval de travail – Trait contemporain», à Libramont. - M. de N.

D epuis tout jeune, Jean-Pierre Ruelle est un touche à tout. Il commence la photo à 11 ans, joue du saxo, et aime traîner en cuisine. « Il y a toujours eu des appareils à la maison, et mon grand-père était un adepte des autoportraits. »

...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct