De nouvelles mesures, pour éviter l’introduction de maladies à déclaration obligatoire dans les élevages porcins

Dès 2021, le responsable d’une exploitation porcine sera tenu de faire réaliser chaque année, par son vétérinaire d’exploitation,  une évaluation des risques d’introduction des maladies du porc à déclaration obligatoire.
Dès 2021, le responsable d’une exploitation porcine sera tenu de faire réaliser chaque année, par son vétérinaire d’exploitation, une évaluation des risques d’introduction des maladies du porc à déclaration obligatoire. - J.V.

La présence du virus de la peste porcine africaine (PPA) sur le territoire belge constitue une urgence sanitaire, économique et de bien-être animal pour le secteur porcin belge. Heureusement, la situation évolue très favorablement chez les sangliers sauvages. Sauf dégradation de la situation, la Belgique introduira une demande pour récupérer son statut indemne de PPA à l’automne prochain.

Le risque global reste cependant élevé. Une résurgence de la maladie est en effet toujours possible, puisque le...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct