Dewa met à jour ses anciens moulins à céréales

Pour cette mise à jour, seuls le châssis, la trémie de réception et l’entonnoir  sont conservés. Les autres pièces sont remplacées.
Pour cette mise à jour, seuls le châssis, la trémie de réception et l’entonnoir sont conservés. Les autres pièces sont remplacées.

Jan De Walsche, un des deux dirigeants de la société, explique cette décision : « Avec l’augmentation de la capacité des moissonneuses-batteuses, la capacité de nos moulins a également augmenté, mais cette grande capacité n’est pas nécessaire pour tout le monde. Par ailleurs, bien que la technique commence à souffrir de l’usure, la structure des anciennes machines est souvent encore bonne ». C’est pourquoi le constructeur introduit la possibilité de mettre à jour les vieux moulins de la marque.

Renouvellement intégral

En pratique, la machine est complètement dépouillée et dépourvue de toute technologie. Seuls le châssis, la trémie de réception et l’entonnoir sont conservés. Pour faire place au nouveau broyeur à marteaux (400 mm de large, 860 mm de diamètre), le châssis est ajusté en longueur. Les différentes vis de la machine sont munies de nouveaux rubans de vis et, le cas échéant, prolongées. Tous les composants techniques tels que les roulements, les chaînes et les engrenages sont remplacés.

L’hydraulique de la machine est adaptée à un système de détection de charge et les moteurs hydrauliques sont remplacés. La ligne d’entraînement du moulin à marteaux est également adaptée avec de nouvelles poulies, des courroies, un système de serrage pneumatique et un cardan Walterscheidt.

L’électronique servant aux commandes est également mis à jour. L’amenage peut être ajustée au moyen d’un potentiomètre. La machine est placée sur des roues 600-50/26,5 pour le transport routier. En outre, elle est équipée de nouveaux feux de travail et de circulation led ainsi que des systèmes de sécurité nécessaires. Enfin, elle reçoit une nouvelle couche de peinture dans le jaune Dewa actuel.

Le nouveau moulin à céréales MSI 400 T est encore équipé de segments de tamis faciles à changer, ce qui permet de modifier rapidement la finesse du produit final.