L’autonomie fourragère sous toutes ses facettes, le 23 septembre à Floreffe

Sept ateliers, animés par un ou deux experts, présenteront  divers aspects de l’autonomie fourragère.
Sept ateliers, animés par un ou deux experts, présenteront divers aspects de l’autonomie fourragère. - Fugea

L es constats en ferme sont de plus en plus alarmants et de nombreux éleveurs s’interrogent. Comment diminuer ses coûts de production ? Comment améliorer sa résilience face aux événements climatiques extrêmes ? Comment augmenter la durabilité de son exploitation et de son territoire ? Pour la Fugea, la gestion de l’alimentation du bétail constitue un des leviers que chaque éleveur a le pouvoir d’actionner, en visant l’autonomie fourragère.

Si produire l’alimentation de son bétail devient une évidence pour un nombre croissant d’éleveurs, l’autonomie fourragère n’est pas spécialement facile à mettre en œuvre toutes les années. Elle demande une grande technicité, des échanges et des avancées de la recherche. La Fugea en est consciente et s’associe cette année, pour la 7e  édition du Salon professionnel de l’autonomie fourragère, avec Marc Rémy, éleveur ovin à Floreffe, pour accueillir les visiteurs sur une de ses parcelles. Cette journée sera l’occasion de découvrir les avancées techniques, les résultats d’expérimentations, d’échanger avec les experts et de répondre aux questions de toutes et tous.

Sept ateliers

La journée permettra d’explorer et approfondir la technicité de l’autonomie à travers sept ateliers techniques, vivants et didactiques. Pour chacun d’eux, un ou deux experts présenteront la technicité de la pratique et des témoignages d’agriculteurs compléteront les informations et initieront les échanges.

Au programme : qualité du lait et de la viande produits à l’herbe ; l’optimisation de l’utilisation des fourrages passe d’abord par une bonne gestion du pâturage ; valorisation des cultures et intercultures par les moutons ; la place de la haie et des arbres dans la ferme : bienfaits pour le troupeau ; analyse et qualité des ensilages d’herbe ; est-ce qu’une meilleure autonomie permet d’améliorer la rentabilité de son exploitation laitière ? ; et, enfin, transformer et vendre des produits animaux en circuit court : un cadre appelé à évoluer.

Outre la participation aux ateliers, les visiteurs pourront assister à la démonstration de matériel de sur-semis en prairie et à la remise de prix du concours « Qu’elle est belle ma prairie ». Enfin, une vingtaine d’organismes actifs dans le domaine de l’autonomie et des commerciaux seront présents pour apporter des conseils.

En pratique

Le Salon professionnel de l’autonomie fourragère se tiendra le jeudi 23 septembre de 9h30 à 18h00 (entrée gratuite), Route Taravisée à 5150 Floreffe ; chemin d’accès : 50.421418, 4.715930. Fléchage à partir de la N90.

Programme complet : https ://fugea.be/salon-de-lautonomie/.