Accueil Cultures

Glyphosate: des restrictions d’usage à respecter dès maintenant

Le glyphosate a récemment vu son approbation être prolongée d’un an à l’échelle européenne. Cependant, Phytoweb fait savoir que les autorisations décernées aux produits à base de ladite matière active ont été quelque peu adaptées, notamment au niveau des doses applicables.

Temps de lecture : 2 min

Ces adaptations font suite à l’évaluation des dossiers de renouvellement des produits figurant au tableau 1. Premièrement, les doses des applications par pulvérisation ont été réduites : maximum 0,72 kg glyphosate/ha en traitement généralisé et maximum 1,44 kg glyphosate/ha en traitement localisé.

48-4442-glyphosate-01-web

Ensuite, l’application avec appareil manuel de désherbage par humectage n’est plus autorisée car des effets sur la santé ne sont pas exclus avec cette méthode d’application, fait savoir Phytoweb, excepté pour les produits Taifun 360 (8395P/B) et Proagro (10513P/B).

Quelques retraits en prairies

Pour les produits Barclay Gallup Super (10189P/B), Barbarian Super 360 (10438P/B), Clinic Grade (10963P/B), Talofree (10499P/B), Master Gly (10500P/B), Monosate G (10463P/B), Glyfall Plus (10512P/B), Rosate 360 SL (10570P/B), Stern 360 (10543P/B), Clinic Up (10544P/B), Catamaran 360 (10542P/B) et Landmaster (10569P/B), l’usage en prairie a été retiré car il n’a plus été soutenu par le titulaire des autorisations.

Pour les produits Taifun 360 (8395P/B) et Proagro (10513P/B), les usages en prairies, gazons et pelouses, terrains de golf, et contre les mauvaises herbes vivaces en sapins de Noël, terres agricoles en interculture, terrains meubles non cultivés en permanence et chemins de fer (contre les mauvaises herbes (vivaces) en traitement généralisé) ont été aussi retirés et ce, pour les mêmes raisons.

Les produits Clinic Pro PRO (10480P/B) et Clinic Free (10876P/B) sont également concernés : les usages en prairies, gazons et pelouses, terrains de golf, en sapins de Noël (contre les mauvaises herbes vivaces), terrains meubles non cultivés en permanence (contre les mauvaises herbes vivaces) ont été retirés, eux aussi car ils ne sont plus soutenus par le titulaire des autorisations.

Ces restrictions d’usage sont d’application dès maintenant même si les étiquettes des produits présents sur le marché n’ont pas encore été adaptées.

A lire aussi en Cultures

Contre les attaques de mulots, installez des perchoirs

Betteraves Dans un message adressé aux planteurs le 31 janvier, l’Institut royal belge pour l’amélioration de la betterave (Irbab) rappelle que l’installation préventive de perchoirs dans les zones dégagées peut favoriser la prédation naturelle des mulots par les rapaces. En effet, les couverts qui n’ont pas encore été détruits ou incorporés ainsi que les talus enherbés constituent des refuges parfaits pour les mulots.
Voir plus d'articles