Accueil Conso

Promouvoir les produits locaux dans les grandes surfaces wallonnes

Deux nouvelles actions viennent de débuter en Wallonie en vue de booster l’offre de produits locaux dans les grandes surfaces. Elles se matérialisent sous forme de présentoirs dédiés aux produits locaux et de campagnes dites « d’activation » (merchandising et dégustations).

Temps de lecture : 4 min

Ces mesures, prises dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie sous l’égide du ministre wallon de l’Agriculture, Willy Borsus, sont portées par le Collège des producteurs et l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (Apaq-w).

Des présentoirs dédiés exclusivement aux produits locaux

La première action, à l’initiative du Collège des producteurs, consiste en la mise en place de présentoirs de sol assorti d’une dizaine de produits locaux, secs, avec codes-barres. Depuis le 27 juin, 40 commerçants indépendants et patrons de PME actifs dans le libre-service alimentaire testent ces nouveaux présentoirs dans leurs magasins.

« Il s’agit d’un concept innovant pour faciliter les relations commerciales qui permet aux points de vente de tester gratuitement des produits locaux, qui se voient offrir le présentoir, et ne doivent pas se préoccuper de la logistique », détaille Willy Borsus.

En effet, afin de faciliter les transactions et lever les freins (manque de temps, difficultés logistiques et administratives…) mis en évidence par le secteur de la distribution, deux prestataires logistiques assurent le remplissage et l’achalandage des présentoirs, en appliquant directement leur marge sur les produits. « Le prix de vente est à fixer par le magasin, tandis que les invendus seront repris à leurs frais par les prestataires. C’est tout à fait inédit et facile à gérer pour les magasins », ajoute-t-il.

Ces derniers ne payeront donc que les produits vendus. Si le système satisfait la clientèle, le magasin sera libre de poursuivre avec le prestataire.

Depuis fin juin, pas moins de 40 commerces testent des présentoirs dédiés à 100 %  aux produits locaux.
Depuis fin juin, pas moins de 40 commerces testent des présentoirs dédiés à 100 % aux produits locaux.

Le dispositif fera l’objet d’une évaluation auprès des commerçants, des prestataires logistiques et des producteurs ; l’enjeu étant d’élargir considérablement le nombre de présentoirs, de produits et de magasins. La liste des 40 présentoirs en phase de test est disponible à l’adresse suivante: https://collegedesproducteurs.be/interface-producteurs- distributeurs/action-display/.

Accroître la visibilité

Parallèlement, l’Apaq-w a développé de nouvelles actions, toujours grâce au Plan de relance de la Wallonie. « En août 2022, l’Observatoire de la Consommation de l’Apaq-w précisait que le canal de vente le plus utilisé pour les achats de produits locaux est, de très loin, les grandes surfaces : 58 % des consommateurs y achètent leurs produits locaux et 33 % ne les achètent que via ce canal. C’est pourquoi il est essentiel pour nos producteurs de capter également ce canal de vente », estime le ministre.

L’Apaq-w a organisé plusieurs séances  de dégustation en grandes surfaces,  touchant près de 2.000 consommateurs.  De nouveaux week-ends de dégustation  sont prévus dans les prochains mois.
L’Apaq-w a organisé plusieurs séances de dégustation en grandes surfaces, touchant près de 2.000 consommateurs. De nouveaux week-ends de dégustation sont prévus dans les prochains mois.

L’Agence a donc mis en place des actions spécifiques pour sensibiliser les consommateurs à l’achat de produits locaux directement en grandes surfaces au travers de campagnes de dégustations. Celles-ci ont été organisées en trois phases, aux mois de novembre 2022 et mars et juin 2023. Des producteurs ont proposé des dégustations de leurs produits à la clientèle et chaque magasin sélectionné s’est engagé à accueillir potentiellement 12 producteurs durant deux jours. En outre, des posts sur les réseaux sociaux et des affiches dans les magasins ont informé les consommateurs des actions à venir.

Ce sont déjà près de 85 animations qui ont été gérées par près de 75 producteurs à travers toute la Wallonie et près de 2.000 consommateurs qui sont venus à la rencontre des producteurs, directement au sein des rayons. « Ces actions sont saluées tant par les producteurs que par les gérants des magasins franchisés concernés qui voient leur chiffre d’affaires augmenter lors du passage en caisse. » D’autres week-ends de dégustation sont prévus dans les prochains mois.

En complément à ces actions de dégustation, des « stop-rayons » (voir photo) « Produits locaux » seront installés prochainement dans une série de grandes et moyennes surfaces. L’objectif est de donner de la visibilité aux produits agricoles locaux en les mettant en valeur à leur emplacement habituel en rayon/magasin.

Au terme d’une évaluation, un déploiement à l’échelle wallonne pourrait être envisagé, dans tous les supermarchés proposant des produits locaux.

Ces actions sont complémentaires à l’action « présentoirs » mise en place par le Collège des Producteurs. Afin d’assurer une cohérence visuelle entre les dégustations, les « stop-rayons » et les présentoirs, leur visuel est identique.

A lire aussi en Conso

«On ne peut croire en une agriculture sans élevage, prélude à une alimentation sans agriculture»

Elevage Ce n’est un secret pour personne : les éleveurs souffrent. Tant d’un désintérêt du citoyen pour leur activité que de la multitude d’idées reçues relatives à la production et à la consommation de viande… Heureusement, les produits carnés ont encore leurs défenseurs. Parmi ceux-ci, le politologue français Paul Ariès qui ne manque jamais de remettre « la vache au milieu de la prairie ».
Voir plus d'articles