PPA: la zone de vigilance s’élargit à son tour

Suite à la découverte de deux cadavres infectés à proximité de la frontière franco-belge, la zone tampon s’élargit à l’ouest de 3.700
ha. En outre, la zone de vigilance au nord du périmètre infecté a été étendue de 856
h à proximité de Florenville.
Suite à la découverte de deux cadavres infectés à proximité de la frontière franco-belge, la zone tampon s’élargit à l’ouest de 3.700 ha. En outre, la zone de vigilance au nord du périmètre infecté a été étendue de 856 h à proximité de Florenville. - J.V.

Faisant suite à la découverte, le 8 janvier, de deux sangliers contrôlés positifs à la peste porcine africaine (PPA) dans la zone d’observation renforcée, entre Meix-devant-Virton et Sommethonne, le Gouvernement wallon a décidé, sur proposition du ministre wallon de l’Agriculture, René Collin, d’élargir le périmètre des zones tampon et de vigilance. Cette décision a été prise en concertation avec les autorités européennes et l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire.

La zone...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct