Denis Ducarme se dit prêt à reconnaitre la filière porcine comme secteur en crise

Denis Ducarme se dit prêt à reconnaitre la filière porcine comme secteur en crise

L’apparition d’un foyer de peste porcine dans le sud de la province de Luxembourg a fait chuter le prix à 0,85 euro le kilo, soit sous le prix de revient, ce qui implique une perte de 20 euros par bête pour les agriculteurs. La reconnaissance comme secteur en crise permettra, selon les cas, d’obtenir une réduction des cotisations sociales provisoires, une dispense des cotisations sociales ou un report d’un an de paiement de ces cotisations, affirme le ministre dans un communiqué.

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct