Le ministre Collin rencontre les forestiers, qui se sentent les grands oubliés

Le ministre Collin rencontre les forestiers, qui se sentent les grands oubliés
DJ

«Il y a un certain mécontentement au niveau de l’ensemble de la filière bois par rapport à la PPA. 30.000 hectares de forêts sont bloqués, inaccessibles aux travaux forestiers. La seule possibilité est d’aller chercher les bois scolytés. Cela cause de gros soucis financiers et de trésorerie. Certaines entreprises du secteur ont déjà dû arrêter leurs activités», a exposé François De Meersman, de la Confédération belge du bois, au cours d’une table ronde présidée par le bourgmestre de Bertrix.

Quelque 250 emplois sont menacés dans l’ensemble de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose déjà d'un compte
Je me connecte
Je suis abonné au journal
mais n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct