Cipan, SIE... les conseils de Protect’eau pour composer le couvert idéal!

Vue d’un mélange fermier de moutarde et phacélie. La production de bomasse est importante. Ce couvert piège le nitrate de manière très performante.
Vue d’un mélange fermier de moutarde et phacélie. La production de bomasse est importante. Ce couvert piège le nitrate de manière très performante. - M. de N.

Limplantation d’une couverture de sol constitue l’action la plus efficace pour gérer les reliquats azotés en arrière-saison et protéger les ressources en eau. Au-delà de ce rôle de piège à nitrate, les couverts rendent également de nombreux autres services. Le choix d’un couvert s’effectue, par conséquent, en fonction non seulement des exigences biologiques des couverts et de critères règlementaires, mais également des services agronomiques qu’on...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct