Les conséquences de la pandémie de coronavirus et son impact sur les différents maillons de la chaîne de la pomme de terre constitueront sans aucun doute le principal sujet de discussion du salon.

Interpom 2020 aura bien lieu mais pas le dimanche

Interpom

Plus que jamais, la dernière édition a révélé le professionnalisme de plus en plus poussé de la filière de la pomme de terre.

Interpom Primeurs 2018: professionnalisme et confiance au sein de la filière

pommes de terre

La semaine passée, le secteur entier de la pomme de terre s’est rassemblé en masse à Kortrijk Xpo pour le salon Interpom Primeurs. Malgré une saison 2018-2019 problématique due à une sécheresse et à une chaleur exceptionnelles, pas moins de 19.508 visiteurs se sont rendus au salon. Un salon qui s’est montré représentatif du caractère de plus en plus professionnel de la filière de la pomme de terre. « Il règne de toute évidence une forte confiance entre les différents maillons de la chaîne, que les temps soient propices ou non », font remarquer les organisateurs.

Il y a quelques années, le transbordement de la pomme de terre au champ ne prenait guère en compte le nettoyage de la récolte. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, d’autant que les exigences des acheteurs deviennent pressantes.

Transport et transfert des pommes de terre: les planteurs cherchent à augmenter la qualité et le rendement des chantiers

pommes de terre

S’il existe des tendances, parfois assez floues, en matière de planteuses et d’arracheuses, il en est de même pour le transport, le transfert et la mise en stock des pommes de terre. Tentons néanmoins d’y voir un peu plus clair…

«
Malgré la sécheresse, les tubercules devraient être de bonne qualité. Cela se confirmera au déstockage
», observe Jean-Pierre Van Puymbrouck.

La ferme de la famille Van Puymbrouck: «Seuls des tubercules de qualité permettent d’accroître la rentabilité»

J.V.

pommes de terre

Depuis la fin des années ‘60, la famille Van Puymbrouck cultive des pommes de terre. D’abord à Kieldrecht, pour la vente au détail ; ensuite à Tourinnes-Saint-Lambert, à destination de l’industrie. Mais un seul objectif l’a toujours animée : produire des tubercules d’une qualité exemplaire, dans le respect de ses clients.