Accueil Bovins

Les producteurs laitiers seront indemnisés suite à la tuberculose bovine des années 2020 et 2021

Le Gouvernement de Wallonie a décidé de mettre en place une indemnité à destination des producteurs laitiers touchés par la tuberculose bovine en 2020 et 2021.

Temps de lecture : 1 min

Fin de l’année 2020 et début 2021, plusieurs foyers de tuberculoses sont survenus en région liégeoise dans des exploitations laitières. Ces foyers ont fait l’objet de mesures sanitaires prises par l’Afsca : blocage, abattage…

S’agissant d’une maladie à déclaration obligatoire, le remplacement du cheptel fait l’objet d’une indemnisation par le Fonds budgétaire pour la Santé et la Qualité des Animaux et des Produits animaux.

Toutefois, certains impacts économiques importants de ces mesures sur les exploitations concernées ne font pas l’objet d’indemnisations de ce fonds, dont notamment la perte de production laitière.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement de Wallonie a décidé d’octroyer une indemnité rétroactive à ces éleveurs pour compenser cette perte de revenu importante. Celle-ci sera calculée mensuellement sur base de la production laitière non vendue pour la période affectée par la maladie comparée avec la période correspondant de l’année antérieure, exempte de tuberculose.

Les producteurs lésés percevront une somme équivalente au prix de la quantité de lait qu’ils auraient pu livrer s’ils n’avaient pas été confrontés à la maladie.

A lire aussi en Bovins

Changement climatique: attention au stress thermique

Bovins Face aux changements de températures, nous n’avons pas tous le même ressenti. Ainsi, si nous avons tendance à nous protéger un maximum du froid, pour les bovins, c’est lorsqu’il fait chaud qu’il faut être particulièrement vigilant. A partir de 21 degrés déjà, les vaches peuvent être sujettes à un stress lié à la chaleur. Il est donc primordial d’adapter au mieux leurs conditions de vie.
Voir plus d'articles