Accueil Porcs

Des containers de porcs belges en route vers la Chine

Ce 6 février, un container de viande de porc belge est parti vers la Chine. Il s’agit d’un des premiers containers de viande de porc belge qui part vers ce pays depuis la récente levée de l’embargo chinois.

Temps de lecture : 2 min

En septembre 2018, la peste porcine africaine est apparue en Belgique, dans la province du Luxembourg. Le travail de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), de la Région wallonne et des éleveurs porcins a permis d’empêcher le virus d’infecter les exploitations agricoles, mais l’infection des sangliers a eu un impact sur les exportations. Pas moins de 29 pays, dont la Chine, ont imposé des restrictions à l’importation de viande de porc belge sur leur territoire.  

La Belgique est l’un des rares pays à avoir réussi à éradiquer la maladie sur son territoire et ce, après seulement un an. Le statut de pays indemne a ainsi pu être récupéré auprès de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) à la fin de l’année 2020. De quoi lever les embargos mis en place par certains pays tiers.

Quatre ans de travail  

En 2020, un collaborateur de l’Afsca a également été désigné pour rejoindre de manière permanente l’ambassade de Belgique à Pékin en tant qu’attaché sanitaire afin de faciliter la coopération avec les autorités sur place, les négociations avec la Chine sur l’ouverture des nouveaux marchés et l’importation des produits agroalimentaires en Chine.

Après 4 ans de collaboration intensive avec les autorités chinoises, c’est-à-dire des entretiens transparents sur l’évolution de la situation et les mesures prises, la participation à des séminaires internationaux sur la peste porcine africaine, des négociations intensives et même des inspections d’exploitations réussies dans le secteur porcin belge, l’embargo chinois a finalement été levé.

A lire aussi en Porcs

La Chine a levé l’embargo sur le porc belge

Porcs La Chine a levé l’embargo sur la viande de porc belge, ont annoncé vendredi le Premier ministre, Alexander De Croo, et la ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, à l’issue de leur rencontre avec le Premier ministre chinois, Li Qiang, à Pékin.
Voir plus d'articles