Accueil Economie

Les huiles végétales tirent les prix des produits alimentaires à la hausse

Les prix des produits alimentaires repartent à la hausse, dopés par la hausse des prix des huiles végétales et, dans une moindre mesure, des produits laitiers et de la viande.

Temps de lecture : 2 min

Selon les chiffres publiés le 5 mars par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), les prix des produits alimentaires mondiaux ont augmenté de 1,1 % par rapport à février, soit leur première hausse depuis sept mois. Ils s’affichent cependant en net recul (-7,7 %) par rapport à leur niveau enregistré un an auparavant.

Sucre et céréales s’affichent en recul

Les prix des céréales ont fléchi de 2,6 %, tombant à une valeur moyenne inférieure de 20 % à celle de mars dernier. Ce recul est principalement imputable à la baisse des prix mondiaux du blé, découlant d’une forte concurrence entre les États-Unis, la Russie et l’Union européenne. Les prix du maïs ont, eux, légèrement progressé en mars, notamment en raison de difficultés logistiques observées en Ukraine. Enfin, les prix de tous les types de riz ont reculé de 1,7 %, dans un contexte de demande mondiale modérée.

Les huiles végétales voient leur prix progresser de 8 %, au plus haut depuis un an, car les cours des huiles de palme, de soja, de tournesol et de colza ont tous augmenté. Les prix internationaux de l’huile de palme ont augmenté en raison de la baisse saisonnière de la production dans les principaux pays producteurs et d’une forte demande intérieure en Asie du Sud-Est, tandis que ceux de l’huile de soja sont remontés après être tombés à leurs plus bas niveaux depuis plusieurs années, sous l’effet d’une forte demande dans le secteur des biocarburants, en particulier au Brésil et aux États-Unis.

Enfin, les prix du sucre ont cédé 5,4 %, pour deux raisons. D’une part, le relèvement des prévisions de production en Inde pour la saison 2023-2024 ; d’autre part, l’accélération de la récolte en Thaïlande.

Viande et produits laitiers progressent

Les prix des produits laitiers se caractérisent par un sixième mois consécutif de hausse. Ils progressent de 2,9 % par rapport à février, en raison de l’augmentation des prix mondiaux du fromage et du beurre.

Les prix de la viande enregistrent un progrès de 1,7 %, les prix de la volaille, de la viande porcine et de la viande bovine ayant augmenté. En revanche, les prix de la viande d’ovins ont enregistré leur deuxième mois consécutif de baisse, essentiellement sous l’effet d’une recrudescence de l’offre, qui dépasse les niveaux saisonniers, en particulier en Australie.

A lire aussi en Economie

Benoît Lutgen : «L’Europe doit être une chance pour tous»

Economie Retrouver l’autonomie de l’UE dans les secteurs stratégiques que sont la santé, l’énergie, la défense, le numérique mais aussi et surtout l’alimentation, tel a été le sens de l’engagement européen de Benoît Lutgen qui quittera le parlement au terme de cette législature dont il a accepté de revisiter les moments clefs lors de la dernière session plénière à Strasbourg.
Voir plus d'articles