Un risque de crise alimentaire mondiale liée au coronavirus

Economie

Il existe un risque de «pénurie alimentaire» sur le marché mondial à cause des perturbations liées au Covid-19 dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement alimentaire, ont averti les présidents de deux agences de l’ONU et de l’OMC.

Coronavirus : le commerce en circuit court tire son épingle du jeu

Economie

La consommation en circuit court connaît un certain succès depuis le début de l’épidémie du coronavirus. Les maraîchers wallons profitent de cette situation même si tous ne sont pas logés à la même enseigne. Ceux habitués aux marchés communaux en plein air vont devoir trouver d’autres canaux de distribution alors que les fermes disposant d’un petit magasin annexe ou proposant des paniers de produits tournent à plein régime.

Les craintes des producteurs laitiers belges portent essentiellement sur la continuité de  la collecte et la transformation du lait, tout comme sur l’approvisionnement des intrants.

La filière lait garantit l’approvisionnement mais s’inquiète des conséquences du Covid-19

Covid 19

Alors que l’ensemble de la filière poursuit ses efforts pour maintenir la collecte et la transformation du lait ainsi que l’approvisionnement en produits laitiers, il est d’ores et déjà acquis que la crise du coronavirus infligera de lourdes pertes économiques au secteur durant les mois à venir.

Covid-19: Massey Fergusson adapte sa production et cède ses masques

Covid 19

Massey Ferguson, marque du groupe Agco, annonce que conformément aux directives de l’entreprise et de la responsabilité pour garantir la santé et la sécurité de ses employés, tout en faisant face à une pénurie de fournisseurs, la décision a été prise de cesser la production dans l’usine de fabrication de tracteurs de Beauvais (France) depuis le 17 mars. La même décision a été prise à l’usine de moissonneuses-batteuses Agco de Breganze (Italie), depuis le 16 mars.

Un volume considérable de tubercules est privé de débouchés.

Pommes de terre françaises: la pandémie pèse aussi très lourd!

Covid 19

Quelque 500.000 tonnes sont sans débouchés dans la transformation.

Des millions de fleurs sont détruites chaque jour aux Pays-Bas!

Le direct

Les horticulteurs néerlandais se voient contraints de détruire quotidiennement des millions de fleurs. La pandémie en est la cause!

La situation en Italie se répercute sur l’ensemble du marché européen de la viande bovine.  A moyen terme, la crise économique qui risque de toucher l’Europe pourrait en ralentir la consommation.

Le marché européen de la viande de jeune bovin sous la menace du Covid-19

Covid 19

En Italie, la fermeture de tous les restaurants pour éviter la propagation du coronavirus impacte très fortement le marché de la viande. Les commandes des restaurateurs sont à l’arrêt. La consommation « a casa » est en hausse, mais il est difficile d’y voir clair entre la constitution de stocks de précaution et la consommation réelle. La situation en Italie se répercute sur l’ensemble du marché européen de la viande bovine, certaines origines comme la Pologne voyant leur débouché principal se fermer. À moyen terme, la crise économique qui risque de toucher toute l’Europe pourrait ralentir la consommation.

La chute du prix de l’huile se récercute très directement sur le prix des graines de colza.

Sur les marchés céréaliers et oléagineux, les huiles sont les principales victimes du coronavirus

Covid 19

De tous les marchés céréaliers et oléagineux, c’est du côté des huiles que les conséquences du coronavirus sont les plus fortes en termes de prix, souligne le cabinet d’études agroéconomiques Tallage. Les cours du colza enregistrent ainsi une forte baisse. À l’opposé, le blé tendre efface pratiquement ses pertes.

Coronavirus: le cours du jus d’orange décolle

Economie

Le cours du jus d’orange connaît une forte hausse cette semaine, sous l’effet d’une demande importante des consommateurs espérant qu’un peu de vitamine C les aidera à combattre le nouveau coronavirus.

L’Asie du Sud-Est est densément peuplée et connaît une très forte expansion économique pesant sur l’environnement. Avec cette activité, des échanges importants et une forte biodiversité, les risques d’échanges potentiels entre les virus et leurs hôtes augmentent forcément. D’où la nécessité de meilleures pratiques dans les marchés et élevages... avec l’adhésion des populations concernées.

Coronavirus - Pour prévenir de futures épidémies, il faut absolument sécuriser les pratiques dans les marchés et élevages d’Asie du Sud-Est!

Covid 19

Chercheur en microbiologie moléculaire au centre de coopération internationale en recherche agronomique (Cirad), Roger Frutos s’intéresse au lien entre la présence de coronavirus chez les chauves-souris et la structure de leur environnement. «Au-delà des mesures d’urgence sanitaire, la lutte contre de futures épidémies passera par de meilleures pratiques dans les marchés et élevages d’Asie du Sud-Est».

La crise du coronavirus entraîne une pénurie de gels pour les mains et autres produits désinfectants. Le ministre De Backer a dès lors décidé que l’alcool des brasseries, distilleries et producteurs de bioéthanol puisse également être utilisé pour fabriquer des produits désinfectants à grande échelle.

Coronavirus – Feu vert pour la production de gels pour les mains et désinfectants avec l’alcool d’entreprises alimentaires

Le direct

Face à la pénurie de gels pour les mains et autres produits désinfectants, le ministre fédéral Philippe De Backer a décidé d’autoriser l’utilisation de l’alcool des brasseries, distilleries et producteurs de bioéthanol pour la fabrication des produits désinfectants à grande échelle.

Covid-19: Manitou contraint de fermer ses sites italiens et indiens

Echo des entreprises

Conformément aux obligations de confinement général décrétées en Italie et en Inde, le groupe Manitou a arrêté temporairement ses activités industrielles dans ces deux pays. Ces arrêts font suite à ceux des opérations françaises actés le 17 mars.

«Rien ne presse au jardin»: la filière horticole s’organise pour vous livrer

Au vert

La filière horticole ornementale (pépiniéristes, horticulteurs et jardineries) est particulièrement impactée par les mesures de confinement prises pour enrayer le coronavirus. Le secteur fait habituellement 50% à 80% de son chiffre d’affaires annuel sur les seuls mois de mars, avril et mai.

L’usine de Soumagne tourne mais a dû s’adapter en raison de la crise.

Covid-19: chez Joskin, l’activité continue… pour l’instant

J.V.

Echo des entreprises

Face à l’épidémie de coronavirus qui touche actuellement le monde entier, de nombreuses entreprises voient leur organisation être modifiée. Joskin n’y échappe pas, mais le constructeur belge s’attelle à honorer ses commandes.

Selon Belpotato, les producteurs orientés vers la longue conservation seront certainement confrontés à des pertes importantes.

Le secteur belge de la pomme de terre est profondément secoué par la crise mondiale du Coronavirus

pommes de terre

Les mesures strictes de confinement ont un impact énorme sur les habitudes de consommation et de vente, notamment en ce qui concerne la pomme de terre. Cet impact est très variable pour les différents opérateurs de la filière, en fonction du produit et du canal de commercialisation. L’ensemble de la chaîne de valeur est donc affectée.

Près de 300.000 saisonniers étrangers viennent habituellement renforcer chaque année ses exploitations allemandes totalement dépendantes de cette main d'œuvre. Notamment pour le secteur maraîcher.

L’Allemagne interdit l’entrée des saisonniers étrangers

Maraîchage

Malgré l’opposition des organisations agricoles du pays, l’Allemagne a interdit l’entrée sur son territoire des travailleurs saisonniers étrangers.

Coronavirus: les 27 demandent plus de soutien pour l’agriculture et la pêche

Economie

Les ministres de l’Agriculture et de la Pêche de l’Union européenne ont appelé mercredi à une aide ciblée aux deux secteurs impactés par la crise du nouveau coronavirus, en plus des mesures générales annoncées par la Commission européenne à l’économie.

Coronavirus: «Pas d’acheteur pour la poudre de lait», les éleveurs redoutent une chute des prix

Elevage

Les producteurs laitiers constatent une forte baisse des prix de la poudre de lait et du beurre sur les marchés et redoutent que cela ne se répercute très prochainement sur leurs revenus, qui, bien souvent, peinent déjà à couvrir leurs coûts de production. «Il n’y a plus d’acheteurs pour la poudre de lait. Les laiteries ne trouvent pas d’acquéreurs. Tout le monde a peur et attend», résume Erwin Schöpges, président de l’European milk board (EMB) et membre du syndicat belge de producteurs laitiers MIG.

Coronavirus: Le Vietnam suspend les exportations de riz

Economie

Le Vietnam a annoncé suspendre ses exportations de riz, afin de préserver ses propres stocks dans un contexte de pandémie de Covid-19. Le pays d’Asie du sud-est est en plus confronté à une sécheresse et à une salinisation du delta du Mékong.

Aux Pays-Bas, le secteur agricole recrute parmi les étudiants et le personnel de nettoyage

Economie

A l’instar de nombreux autres pays européens, les Pays-Bas souffrent de la pénurie de main-d’oeuvre pour assurer les récoltes en raison des restrictions de circulation liées à l’épidémie de coronavirus. Alors que l’horticulture ornementale est complètement à l’arrêt, les autres secteurs agricoles s’inquiètent du manque de bras faute de travailleurs saisonniers. Un appel a dès lors été lancé à la population afin d’ «aider à maintenir l’approvisionnement alimentaire aux Pays-Bas».