Covid-19 – Janusz Wojciechowski ouvert à l’utilisation de la réserve de crise

La Une

Sur le soutien supplémentaire aux secteurs en crise, le Commissaire européen à l’Agriculture « renvoie la balle » aux États membres.

Certaines productions agricoles sont impactées par la crise sanitaire. C’est notamment le cas du secteur de la pomme de terre qui a enregistré au cours de ces dernières semaines un gros ralentissement de sa transformation et de l’exportation des produits à base de pomme de terre. Nos agriculteurs font face à d’importants stocks qui sont bloqués dans leurs exploitations.

Stocks agricoles et dons aux associations caritatives: une cellule pour faire le lien entre agriculteurs et associations

pommes de terre

Depuis toujours sensibilisée par les pertes agricoles et le gaspillage alimentaire, l’Union des Agricultrices Wallonnes avait fait de cette problématique non seulement son fil rouge mais aussi l’objet de son congrès en 2015. De ses réflexions, il est ressorti qu’au-delà de leur fonction nourricière, ce sont les agriculteurs et agricultrices qui peuvent être à la fois des acteurs et le moteur de la lutte contre ce problème tout à la fois éthique, économique, social et environnemental. Le don de produits aux associations caritatives ainsi qu’aux banques alimentaires peut faire partie de la solution et s’organiser au départ de nos exploitations agricoles.

Il n’est pas facile de dégager des conclusions sur l’ampleur des stocks au 1
er
 avril, vu le trouble jeté par le Covid-19. Les chiffres confirment cependant la domination absolue de Fontane et la quasi disparition de Bintje dans les hangars de fin de saison.

Stocks de pommes de terre au 1er avril: la pandémie du Covid-19 sème la confusion!

La Une

Quelque 40 % de la récolte initiale étaient encore en stock au 1er avril, soit 1,71 million de tonnes (Mt), dont 540.000 tonnes libres. Domination absolue de Fontane, Bintje se dégage.

Les aliments de base tels que la farine, les pâtes, le riz, les fruits et légumes en conserve ont vu leur demande progresser, en lien avec la hausse de la consommation à domicile résultant des mesures de confinement.

Covid-19 – Les marchés agricoles se montrent résilients aux nouvelles circonstances, juge la Commission européenne

Covid 19

L’exécutif de l’UE salue, dans ses dernières perspectives agricoles à court terme, la résilience du secteur face à l’épidémie de coronavirus. Mais la crise qui en découle ne sera pas sans conséquences sur les filières. La fermeture des restaurants modifie fortement la consommation : les produits de grande valeur connaissent une baisse significative de la demande.

Pour les produits laitiers, la Commission propose des volumes à retirer temporairement du marché avec une répartition, provisoire, par État membre.

Covid - 19 - Marchés agricoles en crise: une série de mesures d’urgence aux moyens budgétaires limités

La Une

Sous pression, la Commission européenne a fini par présenter des mesures pour intervenir sur les marchés les plus affectés: des soutiens au stockage privé de produits laitiers et de viande, des dérogations aux règles de la concurrence dans certains secteurs et des souplesses dans les programmes nationaux de quelques filières. Pourtant, très peu d’argent frais est mis sur la table.

«Pourquoi répéter les mêmes erreurs de gestion de crise?», s’interroge l’EMB

Bovins

Les producteurs et productrices de lait européens de l’European Milk Board (EMB) estiment que le stockage privé n’est pas une bonne solution s’il n’y a pas de réduction volontaire de la production à l’échelle européenne

Massey Ferguson relance ses activités de production en France

Echo des entreprises

Massey Ferguson annonce la mise en place de mesures sanitaires renforcées et de nouvelles procédures permettant d’assurer un redémarrage durable et en toute sécurité de la production de son usine de Beauvais le 27 avril. Les activités de production avaient cessé depuis le 17 mars dernier.

Premier exportateur mondial de blé et l'un des principaux producteurs et exportateurs de céréales dans le monde, la Russie serre la vis sur ses exportations.

Covid-19 - La Russie suspend ses exportations de céréales jusqu'au 1er juillet

Cultures

La Russie, premier exportateur mondial de blé, va suspendre ses exportations de blé, seigle, orge et maïs jusqu'au 1er juillet.

D’énormes incertitudes planent déjà sur la saison prochaine dont les plantations devraient se terminer pour la fin de ce mois.

Covid-19 – Le secteur de la pomme de terre évalue ses pertes potentielles à 125 millions d’euros!

Covid 19

Sur la base des volumes disponibles au 1er avril – 1,71 million de tonnes, dont 1,17 million sous contrat, et 540.000 t libres – Belpotato.be chiffre le dommage maximal de la crise à 750.000 t de pommes de terre, pour une valeur de 125 millions d’euros.

Fevia: continuer à travailler dans «l’économie d’un mètre et demi» est possible et indispensable!

Economie

Une nouvelle enquête de la Fevia montre que près de 80 % des entreprises alimentaires voient leur chiffre d’affaires baisser en raison de la suspension des activités de l’horeca et des exportations. Fevia plaide pour que « l’économie d’un mètre et demi » soit mise en œuvre à l’aide d’un plan par étapes, et en stimulant aussi bien la consommation intérieure que l’exportation.

La vente du muguet peut pour le moment seulement se faire via les supermarchés et les centres de jardinage. Les fleuristes espèrent pouvoir ouvrir leurs portes le 1
er
 mai!

Covid – 19: les fleuristes plaident pour une ouverture le 1er mai

Covid 19

L’Union Royale des fleuristes de Belgique demande l’ouverture des fleuristes pour le vendredi 1er mai !

La dérogation exceptionnelle aux règles de concurrence de l'UE pour une période maximale de six mois s'appliquera aussi au secteur des pommes de terre permettant aux opérateurs d'adopter des mesures d'auto-organisation.

Aide aux secteurs en crise: la Commission apporte quelques précisions

La Une

La Commission européenne éclaire quelque peu les mesures d'urgence proposées pour soutenir les marchés les plus touchés par la crise

Corne à virus

Marc Assin

Voix de la terre

La pandémie au Covid-19 a complètement bouleversé nos points de repères. Tous les superlatifs sont bons pour qualifier une situation tout à fait surréaliste, inédite, inconcevable, où il faut se réinventer et s’adapter. Le confinement et la distanciation sociale exacerbent le besoin de contacts, de dialogues, de conversations, et les commentaires fusent dans toutes les directions. C’est une période très riche en émotions, une sorte de laboratoire des pensées où les ressentis des uns et des autres se mélangent et réagissent de manière fascinante. J’ai retenu pour vous quelques témoignages édifiants.

Situation critique pour les aquaculteurs wallons

Elevage

«Nous sommes désespérés», résume mardi Alain Schonbrodt, président des aquaculteurs wallons. Pour certains, la pêche et l’horeca représentent en effet environ 80% du chiffre d’affaires. Or, la crise sanitaire s’est déclarée en Belgique une semaine avant l’ouverture de la pêche. Depuis, les aquaculteurs tentent de freiner la croissance des poissons. «Mais on ne peut pas les affamer non plus.»

Le G20 promet un approvisionnement en nourriture «suffisant»

Economie

Les ministres de l’Agriculture des pays du G20 ont promis mardi de coopérer pour assurer un approvisionnement mondial «suffisant» en nourriture face au Covid-19, qui pourrait faire doubler le nombre de personnes au bord de la famine en 2020 selon les Nations unies.

Du côté du lait, l’aide au stockage privé concernera la poudre de lait écrémé, le beurre et le fromage. L’ensemble des mesures d’urgence proposées par la Commission européenne devrait être adopté avant la fin de ce mois après un vote des États membres.

Covid-19: la Commission européenne «propose» enfin des mesures d’urgence

Covid 19

La Commission européenne propose ce 22 avril des mesures d’urgence pour les marchés agricoles les plus touchés.

Certaines populations, notamment en Afrique, sont aujourd’hui confrontées à des difficultés d’accès aux marchés alimentaires, à un début de hausse des prix et à une baisse de la disponibilité de certaines denrées de base. Réuni virtuellement le 21 avril, le G20 a promis d’apporter des réponses à cette situation de grave insécurité.

Le G20 se dit soucieux des risques d’aggravation de la faim dans le monde

Covid 19

Les ministres de l'Agriculture des pays du G20 ont promis le 21 avril de coopérer pour assurer un approvisionnement mondial suffisant en nourriture face au Covid-19,

Manitou réouvre progressivement ses sites de production

Echo des entreprises

Le groupe Manitou relance partiellement l'activité de ses sites de production basés en France et en Italie. Cette réouverture restreinte permet au groupe de remettre en marche très progressivement l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement et de production, dans un contexte de crise sanitaire toujours préoccupant

Si la demande de mettre en place plusieurs mesures de soutien, dont l’aide au stockage privé de produits laitiers, a été accueillie favorablement, aucun calendrier n’a été donné.

La Belgique plaide pour la régulation des marchés auprès du commissaire européen Wojciechowski

Covid 19

Lors d’une téléconférence avec le commissaire européen à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, la Belgique a reçu une réponse favorable à sa demande d’activation des mécanismes européens de régulation des marchés tels que l’aide au stockage privé de marchandises.

Dans une déclaration commune, les ministres de l'Agriculture de l'UE ont encore enjoint le 17 avril la Commission européenne à activer en urgence des mesures supplémentaires dans le cadre de la pac pour soutenir les secteurs les plus affectés par la pandémie.

Priée d’intervenir sur les marchés, la Commission européenne évoque un manque de moyens budgétaires!

Covid 19

Malgré les demandes pressantes des professionnels, de nombreux eurodéputés et tout récemment encore des ministres de l’Agriculture de l’UE, le commissaire européen à l’Agriculture, se retranche derrière des difficultés à trouver les fonds pour financer des mesures d’intervention sur les marchés agricoles.