Coronavirus: le secteur équestre demande une réduction de la TVA comme mesure de soutien

Coronavirus: le secteur équestre demande une réduction de la TVA comme mesure de soutien

Actuellement, le taux de TVA réduit ne s’applique qu’aux chevaux de trait et aux chevaux vendus pour l’abattage. Le taux normal de 21 % s’applique aux animaux normalement utilisés comme chevaux de selle. Compte tenu des conditions actuelles, le secteur équestre demande que le taux de 6 % soit étendu à tous les chevaux, quelle que soit leur race et leur utilisation. « Donc non seulement pour l’élevage et le commerce d’équidés, mais également pour toutes les activités connexes visant l’élevage, l’entretien, les soins, la vente et l’hébergement des chevaux. En d’autres termes, la demande concerne le secteur des chevaux au sens du terme le plus large », explique la FRBSE.

La réduction de la TVA devrait aider à la survie financière du secteur, composé de centaines de clubs, d’écuries et de professionnels, ainsi qu’à garantir le bien-être des animaux, ajoute la fédération. La crise du Covid-19 a un impact majeur sur le secteur. Certaines activités perdurent afin d’assurer le bien-être des chevaux, car ils ont besoin d’exercice physique et d’entretien. Pour de nombreux professionnels, cela crée cependant un gouffre financier, car les coûts continuent à s’accumuler alors que les revenus sont faibles ou nuls.

(Belga)

Le direct

Le direct