Recul de la viande, mais envolée des céréales

Le tout récent rapport sur les Perspectives alimentaires dans le monde publié par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) met en évidence que la production de viande bovine, ovine, de viande de volaille et de viande porcine pourrait atteindre cette année un total de 335 millions de tonnes en équivalent poids carcasse, soit une baisse de 1 % par rapport à 2018. Une première depuis vingt ans !

Ce léger recul s’explique principalement par l’impact plus important que prévu de la peste porcine africaine en Chine et de sa propagation à plusieurs pays d’Asie orientale. En parallèle, la production mondiale de viande de volaille devrait augmenter de 4,7 %, tout comme celle de la viande ovine (+0,8 %) et bovine (+1,3 %), principalement dans les pays d’Amérique du sud (Argentine, Brésil), dans l’Union européenne et aux États-Unis.

Selon les mêmes prévisions de la Fao, la production mondiale de blé en 2019 devrait s’élever à environ 765,0 Mio t (+4,5 %). La production mondiale de maïs devrait également augmenter, mais de façon plus relative (5 Mio t). En raison des aléas climatiques, la production mondiale de riz en 2019 pourrait reculer de 0,8 % pour atteindre 513,4 Mio t. Pour la production mondiale de sucre, l’Institution onusienne prévoit une baisse de 2,8 % en 2019/20 soit un peu plus de 175 Mio t, par rapport à 2018/19. Quant à la production mondiale de lait, elle devrait atteindre 852 Mio t en 2019, en hausse de 1,4 % par rapport à 2018.

Davantage de céréales en octobre

Dans son rapport mensuel sur l’offre et la demande de produits agricoles dans le monde publié également début novembre, le département américain à l’Agriculture met en avant « selon les dernières mises à jour des prévisions de récolte, une hausse de l’offre en octobre avec des prévisions de production de blé pour l’UE qui atteindrait 153 Mio t et une production de blé en Russie de 74 Mio t ».

Ledit Usda prévoit également une hausse de la production de maïs dans plusieurs pays africains, ainsi qu’en Russie et en Turquie. Enfin, la production hors USA 2019-2020 d’oléagineux devrait s’établir à 463,6 Mio t, en baisse de 3,4 Mio t pour le soja, les graines de coton, le tournesol et le colza, par rapport aux dernières estimations d’octobre.

Le direct

Le direct