Aide d’urgence aux secteurs les plus affectés: les ministres de l’Agriculture de l’UE restent sur leur faim!

La carence en fonds de soutien aux secteurs qui ne bénéficient pas des aides d’urgence récemment adpotées souligne l’impérieuse nécessité de renforcer le budget de la politique agricole commune pour la prochaine période de programmation financière.
La carence en fonds de soutien aux secteurs qui ne bénéficient pas des aides d’urgence récemment adpotées souligne l’impérieuse nécessité de renforcer le budget de la politique agricole commune pour la prochaine période de programmation financière. - M. de N.

Les ministres de l’Agriculture de l’UE, réunis par visioconférence le 13 mai, ont globalement appelé la Commission européenne à trouver les moyens financiers de lancer un second volet de mesures d’urgence pour le secteur agricole. Si les ministres ont salué les dispositions déjà prises par l’institution (stockage privé, flexibilités administratives…) pour faire face aux conséquences de la crise du coronavirus, les Vingt-sept estiment que des mesures supplémentaires sont nécessaires, tant en ce qui concerne un nouvel assouplissement des...

Cet article est réservé aux abonnés

Lire la suite de cet article ? Enregistrez-vous gratuitement et lisez 3 articles supplémentaires

Enregistrez-vous pour lire plus d'articles gratuitement
J'en profite

Je suis abonné au journal Le Sillon Belge:


j'ai déjà d'un compte en ligne
Je me connecte

Je n'ai pas encore activé mon compte en ligne
Je m'inscris

Le direct

Le direct