Chez Masey Ferguson: trois nouveaux modèles, en milieu de gamme

Echo des entreprises

Massey Ferguson étend son catalogue de tracteurs de milieu de gamme avec la mise sur le marché de la série MF 4700 M. Celle-ci se décline sous trois modèles de 82 à 100 ch pouvant être équipés, en option, de la nouvelle transmission Dyna-2 à deux rapports Powershift.

La recette de la semaine: un buffet «salades»

A table

Pour accompagner un méchoui ou un barbecue, pourquoi ne pas composer un buffet salades ? Pour jouer avec les couleurs, les saveurs, mélanger laitue, endives, concombre, tomates, maïs, œufs durs… Les éléments peuvent être découpes en lamelles, en dés, râpés, cuits ou crus.

Il est utile de faitre analyser régulièrement les engrais de ferme. Protect’eau peut réaliser les prélèvements pour l’agriculteur.

De bonnes bases… pour l’azote potentiellement lessivable 2020: la gestion des engrais de ferme en fait partie!

Cultures

La maîtrise de l’APL des parcelles dans une ferme s’appuie sur des bonnes pratiques, et notamment la connaissance de la valeur de ses engrais de ferme. Un éclairage!

Le passage final de clôture est un exercice requérant habileté,  patience et minutie ; le résultat doit être parfait.

Le Fiat 550, un double médaillé d’or à la conquête de nos campagnes

Equipements

En 1969, tandis que les américains Neil Armstrong et Buzz Aldrin marchent sur la lune, Fiat règne en maître sur le travail de la terre avec son modèle 550. Ce tracteur vient en effet de remporter le championnat du monde de labour, et ce pour la seconde fois consécutive. Pour mettre en avant cet événement, Fiat Trattori n’hésite pas à publier une brochure spécifique de quatre pages qui y est intégralement dédiée, et que nous avons retrouvée dans nos archives.

Sea You Son: la maman blogueuse qui vous décomplexe et vous fait voyager

En famille

Elle s’appelle Deborah, elle est belge, journaliste, a un fils de 4 ans nommé Ezra et vit en Californie depuis juillet 2017 (quand le Coronavirus ne la contraint pas à revenir – provisoirement, elle l’espère – au plat pays).

Des gestes qui semblent sans importance mais qui signifient tant

Héliotrope

En famille

Chez nous et dans le monde agricole en général, les démonstrations d’affections et les compliments sont souvent rares. La ligne de conduite est plutôt « pas besoin de le dire quand c’est évident ou c’est bien fait ! ». Du coup, on est davantage doué pour réprimander et râler que pour dire je t’aime. Dans ce contexte, le gestuel a donc toute son importance et cette crise sanitaire le remet encore plus en perspective.

Le mythe de la Femme-Araignée

Marc Assin

Voix de la terre

Ces temps-ci, les bulles sont à la mode. Elles pétillent de tous côtés, en principe sans trop se toucher : bulles familiales, bulles sociales, amicales, sportives, etc. Les bulles sont pourtant fragiles, et très éphémères. Gonflées d’air, elles s’envolent à la moindre brise et éclatent sans rien laisser, ou se rassemblent par milliers en une mousse légère, laquelle retombe trop souvent en un morne liquide, triste comme une larme. Une bulle n’est nullement faite pour vivre seule. De même, notre agriculture n’est pas confinée dans une enveloppe qui l’isole du reste du monde. Elle fait partie du « système alimentaire », « food system » selon sa dénomination la plus moderne. Les termes de « filière » et « chaîne alimentaire », employés naguère dans le langage courant, étaient trop linéaires et n’exprimaient pas l’enroulement sur lui-même de tout un système interconnecté, interdépendant. Alors, dans le nouveau Green Deal, cheval de bataille de l’Union Européenne pour ces prochaines années, le concept « Farm to Fork Strategy » -stratégie de la ferme à la fourchette- entend déployer ce qu’ils appellent un « système » alimentaire harmonieusement interconnecté, solide et résilient, aux myriades de bulles montées en une mousse censément onctueuse, qui ne retombera pas au moindre coup de froid, ou de chaud… En toute logique, notre agriculture devrait être au centre de ce redéploiement, et bénéficier de toutes les attentions. Sera-ce le cas ?

Christine Cartrysse: «certaines plantes sont très courtes et expriment ue faible production de biomasse, en raison de la sécheresse printanière».

Colza, pois, féverole et autres espèces moins connues: coup d’œil sur les essais menés par le Centre pilote Cepicop

Oléagineux

Le Centre pilote céréales, oléagineux et protéagineux mène chaque année une expérimentation de terrain. En raison de la Covid-19, impossible d’organiser des visites aux champs pour les agriculteurs. D’où l’intérêt de ce tour d’horizon dressé par l’équipe basée à Gembloux Agro Bio Tech. En commençant cette semaine par les protéagineux et oléagineux.

Les pluies ont été bénéfiques aux cultures qui, sauf semis très tardifs, ne doivent plus craindre les pucerons.

Culture de maïs et pucerons: c’est la fin de la période de risque

Maïs

Hormis quelques semis exceptionnellement tardifs qui restent à surveiller, la période de risque liée aux pucerons est désormais passée.

Les pépiniéristes mobilisés pour atteindre l’objectif des 4.000 km de haies

Au vert

Dans le cadre du projet 4.000km de haies et/ou un million d’arbres, la ministre wallonne de l’Environnement et de la Nature, Céline Tellier, a rencontré le 23 juin le secteur des pépiniéristes au sein du Comptoir forestier de Marche-en-Famenne. Cette rencontre visait à mobiliser et poursuivre le dialogue avec un maillon essentiel de la réussite de ce projet. En plus de son intérêt pour la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques, la plantation d’arbres et de haies est également une belle opportunité de développement/renforcement d’une filière de production locale qualitative et diversifiée.

Nouvelle diminution de l’utilisation d’antibiotiques et de l’antibiorésistance chez les animaux en 2019

Elevage

Une nette diminution de l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux a été à nouveau enregistrée en 2019. Celle-ci se traduit également par la baisse de l’antibiorésistance.

Le début des moissons sera précoce. L’occasion de rappeler que la plus grande prudence est de mise quant au stockage des céréales dans des hangars ayant abriter des pommes de terre.

CIPC et stockage de céréales: Belpotato.be et Fegra appellent à la prudence!

Céréales

L’attention des producteurs est attirée sur le fait qu’un stockage des céréales dans un hangar ayant contenu des pommes de terre traitées au CIPC n’est pas approprié !

Covid-19 et aides agricoles: soutien accru des fonds européens

Covid 19

Le 19 juin, les députés européens ont augmenté le soutien d’urgence issu du Fonds de développement rural que les États membres pourront bientôt verser aux agriculteurs et aux PME agroalimentaires.

Certaines pratiques permettent de gérer l’azote libéré par les résidus de légumineuses après récolte et d’en maximiser la valorisation par la culture suivante.

Après la récolte d’une légumineuse, faire le bon choix d’une interculture courte avant le semis du froment

Au vert

En zone vulnérable, le Programme de gestion durable de l’azote impose l’implantation d’une culture intermédiaire piège à nitrate durant la période d’interculture qui suit une culture de légumineuses récoltées avant le 1er août et qui précède une culture de froment.

Du côté, des entrepreneurs de travaux agricoles et horticoles, ils sont 1.200 a être certifiés.

Plus de 17.000 agriculteurs sont certifiés Vegaplan

Cultures

En 2019, plus de 17.000 agriculteurs étaient certifiés Vegaplan, dont 15.800 en Belgique soit 59 % des agriculteurs ayant au moins une production primaire végétale.

Vu les résultats obtenus, le plan de tir au sanglier sera encore utilisé lors de la prochaine saison cynégétique.

Réduction des populations de sangliers: les prélèvements ont bondi de 12%

Peste porcine africaine

Dans le cadre de sa politique de réduction des populations de sangliers, le Gouvernement de Wallonie a expérimenté un plan de tir spécifique au sanglier dans les Conseils Cynégétiques les plus densément peuplés. Les résultats de ces tests sont aujourd’hui jugés très prometteurs par le ministre de la Chasse, Willy Borsus.

Les variétés en plein essor et les nouveautés proposées chez Jorion Philip-Seeds

Echo des entreprises

Dans le domaine des céréales d’hiver notamment, le semencier basé à Hacquegnies poursuit ses investissements et sa montée en gamme dans un marché en mutation.

Une problématique d’actualité: fertiliser les cultures maraîchères en période de sécheresse

Maraîchage

Nous nous posons la question de la fertilisation des cultures maraîchères en période de déficit hydrique marqué. Différents fertilisants à absorption foliaire nous sont proposés. Examinons quels en sont les meilleurs usages dans notre situation.

Zones PPA: mesures assouplies pour les agriculteurs

Cultures

Dans le cadre de la gestion de l’épidémie de PPA, de nombreuses contraintes affectaient le secteur agricole dans la zone touchée, tant au niveau des mesures de biosécurité à prendre lors des récoltes que pour la valorisation de celles-ci. Ces règles sont désormais assouplies.

Les dépenses des Wallons en produits frais bio se stabilisent

Conso

Les dépenses des ménages wallons allouées aux produits frais bio avaient bondi de 40 % en 2018. L’année dernière, la hausse n’a été que de 1 %, signe d’un retour à davantage de stabilité. En parallèle, les points de vente spécialisés, qui constituent le second canal de distribution des produits alimentaires bio, voient également leurs parts de marché se maintenir au même niveau qu’en 2018.

La recette de la semaine: avec des aubergines

A table

Cette semaine, l’aubergine est à l’honneur!

Opale, le nouveau pulvérisateur traîné d’Evrard

Echo des entreprises

Evrard vient d’étendre sa gamme de pulvérisateurs traînés en introduisant sur le marché un nouveau modèle baptisé Opale.

Le cheptel limousin compte 120 têtes. « Par rapport aux prairies disponibles et à la taille des bâtiments, c’est optimal », estime Jean-Yves.

«Je ne regrette pas d’avoir opté pour les circuits courts vu l’état de la filière bovine»

J.V.

Bovins

À la tête d’un troupeau limousin bio depuis 1997, Jean-Yves Jamoye a fait évoluer sa manière de travailler voici 5 ans, en se tournant vers la vente en circuit court. Si ce changement de cap a nécessité d’investir dans un atelier de découpe, il lui permet aujourd’hui d’assurer la rentabilité de la ferme et d’entrevoir l’avenir avec davantage de sérénité. En effet, l’outil accueillera bientôt un de ses fils, qui souhaite intégrer l’exploitation familiale au terme de sa formation de boucher.

Boostée par la demande, l’aviculture bio wallonne se distingue par son impressionnante croissance
: +11
% pour les poulets de chair et +16
% pour les poules pondeuses.

A l’étable comme au champ, le bio wallon s’affiche en excellente forme

Elevage

Dopées par la demande des consommateurs, certaines filières bio, tant animales que végétales, ont enregistré un taux de croissance particulièrement important en 2019. Si d’autres rencontrent davantage de difficultés, on peut néanmoins affirmer que le secteur se montre en bonne santé, en témoigne la hausse du nombre de fermes et de la SAU sous contrôle bio en Wallonie.